Les faits divers en bref

Les faits divers du jour en quelques mots

Une soixantaine d'évacués en raison d'un incendie à Gatineau

Une soixantaine de personnes a été évacuée d’un immeuble à logements enflammé, dans le secteur Gatineau, dans la nuit de dimanche à lundi. 

L’édifice d’une trentaine de logements est situé au 220, rue Morency. Les pompiers de Gatineau ont été appelés vers 3h. La situation a été déclarée sous contrôle peu avant 9h. 

Le brasier s’est répandu jusqu’au toit.

Personne n’a été blessé. Plus de huit individus ont été pris en charge par la Croix-Rouge et plus d’une vingtaine doivent être relocalisés. 

Le brasier s’est répandu jusqu’au toit. En plus des flammes, la fumée et l’eau ont causé des dommages au logement où l’incendie s’est déclenché, mais aussi aux unités voisines. Les édifices voisins de la rue Morency ont été évacués par mesure préventive.


Avez-vous vu cet individu ?

La police d’Ottawa demande l’aide du public pour lever le voile sur le mystère entourant le meurtre d’un homme de 49 ans.

L’Unité des crimes majeurs enquête sur l’homicide d’Opiny P’Ochieng, d’Ottawa. Les policiers tentent de reconstituer les allées et venues de cet individu, le 5 mai, dans les environs de Vanier ainsi qu’à l’intersection du chemin Russell et du croissant Southvale.

Opiny P’Ochieng a été trouvé mort par un passant, à 3 h30, à cette intersection, situé près du Musée des sciences et technologies du Canada.

Les policiers publient la photo de la victime au cas où des membres du public le reconnaîtraient.

Les policiers publient la photo de la victime au cas où des membres du public le reconnaîtraient. Ils demandent aussi aux commerçants de regarder les vidéos de leurs caméras de surveillance.

Il a été vu vivant pour la dernière fois dans le secteur du chemin Montréal et de la rue Cantin, dans le secteur Vanier, entre 3 h et 3 h30, dans la même nuit du 4 au 5 mai.

La victime mesure 5 pieds et 4 pouces, et pèse environ 130 livres.

Quiconque possède des informations pertinentes peut contacter la police d’Ottawa, au 613-236-1222, poste 5493.


Série d’introductions par effraction élucidée dans le Pontiac

Une série d’introductions par effraction semble être résolue dans le Pontiac, selon la Sûreté du Québec (SQ).

Les forces de l’ordre ont arrêté deux personnes, soupçonnées d’avoir agi entre le 26 avril et le 4 mai, dans des résidences et des commerces de Shawville, Otter Lake, Ladysmith et Thorne.

Patrick Fisher-Lapensée, 23 an, a été arrêté par les policiers de Gatineau le 4 mai. Déjà recherché en vertu d’autres mandats, il est resté derrière les barreaux en attendant sa comparution, lundi.

De nombreuses victimes se sont fait voler des cartes bancaires, des appareils électroniques et des billets de loterie.

Les malfaiteurs se sont introduits dans les résidences, pendant la nuit, alors que les occupants étaient endormis.

Dans un des cas, un des suspects a été surpris par une victime réveillée par le bruit.

L’enquête de la SQ a permis d’identifier les malfaiteurs et d’aviser les autres corps policiers.

Les policiers de la MRC des Collines et de la Ville de Gatineau ont été mis à contribution.

Une femme de 35 ans également a été arrêtée par les policiers de la MRC des Collines, dimanche.

Libérée sous promesse de comparaître, elle doit se présenter au palais de justice de Gatineau le 7 août.

Des chefs de fraudes, de complot et d’introduction par effraction seront déposés contre les suspects.

En juillet 2017, M. Fisher-Lapensée a été impliqué dans une violente agression survenue, au nord de l’autoroute 50, dans le secteur Gatineau.

Une rencontre entre deux groupes a dégénéré. Le jeune homme et deux autres suspects avaient été arrêtés pour voie de fait grave et d’agression armée.


Policier légèrement blessé à Ottawa

Un résidant d’Ottawa a comparu lundi et fait désormais face à plusieurs accusations, dont celles de menaces et d’agression. 

Un policier a été légèrement blessé, dimanche, lorsque Fadi Alnouilati, 36 ans, a tenté de fuir en voiture le lieu de son arrestation. 

Tout a commencé, dimanche vers 16h, lorsque l’homme aurait d’abord proféré des menaces à l’encontre d’anciens collègues de travail dans une entreprise du chemin West Hunt Club. 

Il s’est ensuite enfui avec son véhicule jusqu’à ce que la police le coince dans l’impasse de l’avenue Bentley. Pendant que l’agent entrait des données dans son véhicule de police, le suspect s’est enfui en percutant l’auto-patrouille avec sa voiture. 

L’agent a subi des blessures mineures lorsque son véhicule a été heurté. D’autres officiers sont rapidement arrivés sur les lieux et ont réussi à appréhender le suspect sans incident. 

L’homme fait désormais face à sept accusations.


Une dispute familiale tourne mal

Un résidant du canton de Dundas Sud a comparu lundi à Cornwall et y a été, entre autres, accusé d’agression armée.

Dimanche, vers 19h15, des agents de la Police provinciale de l’Ontario de Stormont, Dundas & Glengarry ont répondu à un appel relativement à un différend familial dans le canton de Dundas Sud.

L’enquête a indiqué qu’une altercation s’est produite entre un adulte et un membre de la famille. L’accusé aurait frappé la victime avec une arme. Cette dernière a été légèrement blessée et traitée sur les lieux.

L’enquête a également révélé que l’accusé avait déjà frappé cette personne dans le passé. L’homme de 52 ans a été arrêté et inculpé de sept chefs d’accusation.            

Son nom n’a pas été divulgué pour protéger l’identité de la victime.