Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

En adoRATion avec Ottawa

Pour une deuxième année consécutive en 2017, Ottawa s’est classée au deuxième rang des villes ontariennes les plus infestées de rats. 

Le palmarès établi par la compagnie de lutte antiparasitaire Orkin Canada et publié mercredi se fonde sur le nombre d’interventions effectuées par l’entreprise dans les résidences et commerces de la province du 1er janvier au 31 décembre 2017. Toronto trône au premier rang du classement. 

C’est la deuxième année que l’entreprise dévoile les résultats de son analyse. Ottawa était aussi arrivée deuxième en 2016 dans ce palmarès peu enviable, encore une fois après la Ville Reine. Mississauga, Scarborough et Hamilton ont complété le Top 5 en 2017, tout comme l’année précédente. 

Orkin Canada prévient la population que ces rongeurs sont très actifs à ce temps-ci de l’année, car ils recherchent de la nourriture, de l’eau et des refuges. 

La compagnie produit de tels palmarès pour la Colombie-Britannique et le Canada atlantique. Orkin devrait publier un classement pour le Québec prochainement.

Vol de manteaux à Ottawa

Le Service de police d’Ottawa (SPO) cherche à mettre la main au collet de cet homme soupçonné d’avoir cambriolé un commerce de vêtements du chemin Innes, tôt samedi dernier. Selon la police, le présumé malfaiteur aurait forcé la porte avant du magasin vers 5 h 50 et dérobé plusieurs manteaux pour hommes, d’une valeur approximative de 6000 $. Le suspect aurait utilisé un minibus volé pour y empiler son butin. Le véhicule a été retrouvé plus tard par la police, non loin des lieux du vol, aux environs de la promenade City Park à la hauteur du chemin Ogilvie. Le suspect est décrit comme un homme de race blanche. Au moment du vol, il portait un manteau d’hiver foncé, un pantalon d’entraînement noir à bande blanche verticale, des espadrilles blanches et d’un chandail gris à capuchon. «Si vous avez rencontré une personne qui vend des manteaux à un prix trop beau pour être vrai, nous aimerions vous parler», a indiqué le sergent d’état-major Mike Haarbosch. Toute personne ayant des renseignements dans ce dossier peut les communiquer à l’Unité des introductions par effraction de la division Est du SPO au 613-236-1222, poste 3515.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) cherche à mettre la main au collet de cet homme soupçonné d’avoir cambriolé un commerce de vêtements du chemin Innes, tôt samedi dernier.

Un feu force l’évacuation de quatre personnes

Quatre personnes et un chien se sont retrouvés sans logis mercredi à la suite d’un incendie qui a fait rage dans un immeuble de trois unités sur la rue Lalement dans le secteur Vanier d’Ottawa. L’appel d’urgence a été fait à 10 h 51. Selon le Service des incendies d’Ottawa, les flammes auraient commencé à l’intérieur d’un mur au sous-sol. La fumée s’est propagée aux étages supérieurs. L’intervention rapide des pompiers a permis de réduire les dommages à l’immeuble. Le feu a été déclaré sous contrôle à 11 h 41. La cause de l’incendie a fait l’objet d’une enquête, mais elle n’avait pas été précisée mercredi après-midi.

Le Droit