Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Début d’incendie dans un CPE

Plus de peur que de mal, lundi avant-midi à Gatineau, alors qu’un début d’incendie dans le panneau électrique d’un centre de la petite enfance (CPE) a forcé l’évacuation d’une centaine de jeunes enfants.

Les pompiers de Gatineau ont été appelés à intervenir en milieu d’avant-midi au 46, boulevard Saint-Raymond, dans le secteur Hull. Chef aux opérations au service des incendies, Alain Rancourt a indiqué que le feu «a été rapidement maîtrisé» et a pu être contenu à l’intérieur de la salle électrique.

Les pompiers ont réussi à éteindre le tout à l’aide d’un extincteur, mais la fumée s’est tout de même propagée jusqu’au deuxième étage de l’édifice abritant le CPE Au pays de Cornemuse.

Le chef Rancourt a précisé qu’à l’arrivée des pompiers, tous les enfants avaient déjà été évacués vers le centre de formation professionnelle Vision-Avenir, situé juste de l’autre côté de la rue. Les pompiers n’ont donc pas eu à demander qu’une ambulance se déplace sur les lieux.

Croisée alors qu’elle venait de récupérer son fils Cédric, Chantal Poirier a confié avoir été très stressée lorsqu’elle a reçu un appel l’informant de la situation. La mère, qui travaille à l’Hôpital de Hull, tenait bien fort son coco de quatre ans dans ses bras. Bien emmitouflé dans une couverture brune, le jeune garçon semblait pour sa part bien heureux d’avoir vu des pompiers à l’oeuvre.

Chantal Poirier et son fils Cédric Poirier-Lambert, 4 ans.

La victime du 5e meurtre de l’année à Ottawa identifiée

Egal Daud, 30 ans, a été identifié par le Service de police d’Ottawa (SPO) lundi matin comme étant l’homme retrouvé assassiné dans un véhicule dans le secteur Nepean, au courant de la fin de semaine. Daud a été découvert dans une voiture sur le chemin Northview, situé à proximité des chemins Baseline et Merivale vers 10 h, dimanche. Il a été tué par au moins un projectile d’arme à feu. La victime était connue de la police. Le SPO n’avait annoncé aucune arrestation dans cette affaire, lundi. Il s’agit du cinquième homicide à survenir sur le territoire de la ville d’Ottawa depuis le début de 2018. L’unité des crimes majeurs du SPO a ouvert une enquête.

Invasion à domicile à Gatineau

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a ouvert une enquête à la suite d’une invasion de domicile survenue lundi en fin d’après-midi dans le district du Lac Beauchamp, à Gatineau, non loin du parc Sanscartier. 

Vers 16h15, trois individus auraient fait irruption au 267, rue Saint-André, avant de tabasser et d’asperger le locataire des lieux avec du poivre de cayenne. La victime, un homme âgé d'environ 35 ans, a été transportée à l’hôpital pour être traitée pour des blessures mineures. Quant aux trois agresseurs, qui ont quitté les lieux à pieds après l’altercation, ils étaient toujours au large en début de soirée. 

C’est une citoyenne résidente du même immeuble à logements que la victime qui a contacté les policiers disant avoir entendu ce qui semblait être une bagarre dans l’appartement voisin. 

Pour l’instant, la thèse du règlement de compte est privilégiée par les enquêteurs.

Arme à feu saisie à Ottawa

Un pistolet Sig-Saeur 9 mm chargé a été saisi sur un suspect par des policiers d’Ottawa samedi soir à la suite d’une brève poursuite à pied dans le secteur du 500, boulevard Saint-Laurent. Les policiers avaient été dépêchés sur les lieux à la suite d’une agression dans un complexe d’habitation. La victime avait été blessée. Après avoir intercepté le suspect armé, le Service de police d’Ottawa (SPO) a procédé à une perquisition dans l’immeuble, et environ 185 grammes de marijuana ont été saisis. Le suspect armé arrêté dans cette affaire, Khalifa Topey, doit répondre à plusieurs accusations en lien avec la possession d’une arme à feu, dont port d’arme dans un dessein dangereux, port illégal d’une arme dissimulée et possession non autorisée d’une arme prohibée ou à autorisation restreinte.

Le Droit