Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Monoxyde de carbone : deux familles ont échappé à l’empoisonnement

Deux familles ont récemment échappé à des taux anormalement élevés de monoxyde de carbone, à Ottawa.

Les températures de plus en plus fraîches incitent les propriétaires de foyers au bois et de fournaises au gaz à réchauffer leurs demeures pour une première fois depuis les longs mois d’hiver.

Les deux familles ottaviennes ont heureusement été alertées par leurs avertisseurs de monoxyde de carbone.

Les pompiers d’Ottawa répètent, en ce début d’automne, que ces appareils sont essentiels pour quiconque utilise des foyers au bois ou des fournaises au gaz.

«Si les avertisseurs n’avaient pas alerté ces résidents, la situation aurait pu être mortelle», indique Danielle Cardinal, du Service des incendies d’Ottawa (SIO). Le monoxyde de carbone est créé par des chaudières en mauvais état, par des génératrices, des chauffe-eau, des sécheuses ou des moteurs à essence en marche dans le garage.

Denholm : candidat accusé d’agressions sexuelles

Un candidat dans la campagne électorale municipale de Denholm dans la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau a retiré sa candidature après que des révélations aient été faites à son sujet indiquant qu’il avait été inculpé de nombreux chefs d’accusation à caractère sexuel en 2012. Radio-Canada affirme que les gestes posés par Jean Durand ont été commis entre 1974 et 1993, mais son arrestation avait eu lieu en 2012.

La cour doit rendre sa décision dans ce dossier mardi prochain.

Les actes qui lui sont reprochés impliquent deux jeunes et ont trait à des contacts sexuels, à de l’inceste et à de la corruption d’enfants, entre autres choses.

M. Durand nie les faits, mais a préféré retirer sa candidature comme aspirant conseiller municipal.

Un accusé, deux recherchés

La police vient d’inculper l’un des trois suspects impliqués dans un récent vol de banque au centre commercial Trainyards d’Ottawa.

Il s’agit de Nur Saïd, 18 ans, un résidant d’Ottawa, appréhendé le 9 octobre dernier. Saïd demeure en détention et sa prochaine comparution devant les tribunaux est prévue pour mardi. Il est inculpé de trois infractions.

Le 18 septembre dernier, vers 15h, trois suspects se présentèrent dans une banque de la promenade Trainyards. Ils abordèrent un employé de la banque et lui montrèrent un bout de papier indiquant qu’ils exigeaient de l’argent comptant. Les suspects obtinrent un montant en espèces qui n’a pas été divulgué, puis s’enfuirent des lieux. Personne ne fut blessé.  

Deux jeunes sont toujours recherchés dans le cadre de cette enquête. Ces suspects ont été décrits comme étant des hommes plutôt minces de race noire, âgés de 17 ou 18 ans, et portant des casquettes de baseball ou des foulards sur la tête.