Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Arme et drogues : trois hommes arrêtés à Ottawa

Des policiers d’Ottawa ont saisi une arme à feu et des stupéfiants tôt mardi après l’interception d’un véhicule pour une infraction au Code de la sécurité routière. L’événement s’est déroulé vers 1h sur la rue Donald près du boulevard St-Laurent. Lorsqu’un policier s’est approché du véhicule et qu’il s’est entretenu avec le conducteur, il a constaté que de la drogue avait été consommée. Le conducteur et les deux passagers ont été arrêtés. Une fouille des suspects et du véhicule a permis à la police de mettre la main sur un revolver chargé, de la marijuana, de la cocaïne et une somme d’argent. Les suspects, Hassan Amhed, 26 ans, Issack Egueh, 24 ans, et Aayanle Obuli, 23 ans, tous d’Ottawa, font face à plusieurs accusations en lien avec la possession non autorisée d’une arme à feu prohibée, la possession de drogues dans le but d’en faire le trafic et d’avoir résisté à leur arrestation. Les individus devaient comparaître en cour, mardi.

Procès de deux ex-Gee Gees : un premier témoin à la barre

Le procès des deux anciens hockeyeurs des Gee Gees de l’Université d’Ottawa accusés d’agression sexuelle s’est poursuivi mardi au palais de justice de Thunder Bay, avec la suite du témoignage du premier témoin appelé à la barre. Selon ce que rapporte Radio-Canada, le témoin, un joueur recrue de l’équipe ottavienne qui partageait une chambre d’hôtel avec Guillaume Dononovan et David Foucher, les deux hommes accusés d’avoir agressé une jeune femme de 21 ans alors qu’ils se trouvaient à Thunder Bay pour jouer un match de hockey, entre la fin janvier et le début février 2014, a affirmé devant le tribunal hier avoir communiqué à plusieurs reprises avec la présumée victime après l’incident. Questionné à savoir s’il avait tenté de dissuader la jeune femme de porte plainte, le témoin a dit ne pas avoir souvenir, toujours selon la société d’État, mais a confirmé avoir gardé une relation en bons termes avec cette dernière à la suite des événements. Le procès des deux anciens porte-couleurs des Gee Gees doit durer 10 jours.

Mort de Danny Lafrance-Godmer : le BEI remet son rapport au DPCP

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a transmis mardi son rapport d’enquête au directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) en lien avec la mort le 6 octobre 2016 de Danny Lafrance-Godmer abattu par un policier de la Sûreté du Québec à Montebello. Le rapport produit par le BEI n’est pas public « puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs », précise l’organisme. C’est sur la base du rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués. L’homme de 29 ans a été tué d’un projectile d’arme à feu après avoir brandi un couteau dans les airs et ne pas avoir obtempéré à l’ordre de lâcher son arme et de reculer alors qu’il se dirigeait vers un des policiers. Lafrance-Godmer s’était réfugié dans le grenier de sa résidence et s’était levé brusquement lorsque les agents étaient arrivés dans la pièce. Avant le coup de feu mortel, les policiers avaient fouillé la maison à deux reprises en appelant Lafrance-Godmer, mais ils n’obtenaient aucune réponse. Selon les faits dévoilés par le BEI, les policiers s’étaient rendus à la résidence de la victime après un appel fait au 911 concernant un homme en crise qui aurait tenu des propos suicidaires.

Le Droit