Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

L’homicide confirmé sur la rue Napoléon-Goulx

La dame retrouvée sans vie plus tôt cette semaine dans un logement de la rue Napoléon-Groulx a été victime d’un homicide, le premier à survenir en sol gatinois en 2018.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a indiqué par voie de communiqué, jeudi après-midi, que l’autopsie pratiquée sur le corps de la femme dans la cinquantaine permet de «confirmer qu’il s’agit d’un homicide».

Les autorités policières avaient été appelées sur les lieux, au 222 rue Napoléon-Groulx, dans le secteur Gatineau, vers 17h30, mardi.

Les autorités policières avaient été appelées sur les lieux, au 222 rue Napoléon-Groulx, dans le secteur Gatineau, vers 17h30, mardi.

«Des démarches d’enquête sont toujours en cours afin d’éclaircir toutes les circonstances entourant ce triste événement, a souligné jeudi le SPVG. […] Afin de ne pas nuire au bon déroulement de l’enquête, aucune autre information ne sera fournie pour le moment.»

La scène de crime est toujours protégée, et un poste de commandement se trouve encore sur place, a aussi fait savoir le SPVG.

Saisie de drogue et d’armes à feu à Ottawa

Quatre hommes ont été inculpés d’infractions liées à la drogue et aux armes mercredi soir, dans l’Ouest de la ville.

Vers 20 h, des agents de l’Unité des drogues de la police d’Ottawa ont aperçu des transactions de drogues menées à partir d’un véhicule sur l’avenue Tillbury, près de l’avenue Churchill.

Ces deux pistolets ont été saisis par la police d'Ottawa.

Lors de l’arrivée des autorités, les quatre suspects ont pris la fuite, avant d’être rejoints par les policiers.

L’un des individus fut trouvé en possession de cocaïne crack, de marijuana et d’un pistolet semi-automatique chargé.

Une autre arme chargée a aussi été trouvée sous le siège passager avant du véhicule. L’arme aurait été volée lors d’un cambriolage survenu le 3 décembre 2017 à Gatineau.

« Il s’agit là d’un exemple des mesures de répression de la violence armée menées par notre service », a indiqué la police d’Ottawa dans un communiqué de presse.

Les quatre accusés sont : Ahmed Mouhammed (22 ans), Naser S. A-Enezi (20 ans), Sajad Hazara (21 ans) et Mohamed Aklou (20 ans) et devaient comparaître devant les tribunaux jeudi.

Colis suspect à la Place du Portage

Un possible colis suspect a mené à une évacuation, jeudi soir, à la phase IV de la Place du Portage. C’est ce qu’a confirmé le Service de police de la Ville de Gatineau. Un périmètre de sécurité a aussi été érigé. L’évacuation se serait bien passée étant donné qu’il n’y avait pas beaucoup d’individus à l’intérieur du bâtiment. La promenade du Portage a été fermée entre les rues Laval et de l’Hôtel-de-ville, le temps que l’opération policière prenne fin.