Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Violation de domicile avec agression à Gatineau

Un homme de 41 ans a été tabassé par deux individus qui ont forcé l’entrée de son appartement du boulevard Fournier en toute fin d’après-midi, mercredi. Les policiers de Gatineau ont reçu un appel d’urgence tout juste avant 18 h concernant cette violation de domicile avec agression. Selon le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), un des deux suspects s’est livré à des voies de fait contre la victime alors que l’autre, en retrait, commandait les coups. Les suspects ont pris la fuite sans rien voler. Il s’agit de deux hommes de race blanche, un dans la trentaine et l’autre dans la quarantaine. Aucune arme n’était impliquée dans l’agression, a précisé le SPVG. La victime n’a pas subi de blessures sérieuses, et a collaboré avec la police. Le SPVG enquêtait toujours sur les motifs de l’agression mercredi soir.

Autre fusillade à Ottawa

Ottawa a connu un nouvel épisode de violence impliquant des armes à feu alors que plusieurs projectiles ont été tirés contre trois résidences de la promenade Claremont, située à proximité du Cimetière militaire national, dans l’est de la ville, mercredi soir. L’attentat est survenu peu après 19 h. Selon le Service de police d’Ottawa, deux des trois résidences étaient occupées au moment de la fusillade. Personne n’a été blessé et la police n’avait annoncé aucune arrestation en lien avec cette affaire tard en soirée, mercredi. Il s’agissait de la cinquième fusillade à survenir à Ottawa depuis le début de 2018. Une d’entre elles a fait un mort, un homme de 23 ans, dans le sud de la ville, mardi soir.

Meurtre à Ottawa: la victime identifiée

Tarek Dakhil, 23 ans, a été identifié par la police d’Ottawa comme étant la victime du premier meurtre de 2018 dans la capitale fédérale. Dakhil a été abattu par des projectiles d’arme à feu dans une cour extérieure du complexe résidentiel où il habite sur la promenade Paul Anka, vers 20 h 30, mardi. À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont trouvé l’homme gisant au sol et en grande détresse. Ils ont pris soin de la victime jusqu’à l’arrivée des ambulanciers. Ces derniers ont transporté Dakhil à l’hôpital où il a succombé à ses blessures. Tarek Dakhil était connu de la police. Le Service de police d’Ottawa n’avait annoncé aucune arrestation dans ce dossier en fin de journée, mercredi. L’unité des crimes majeurs mène l’enquête. 

Le redoux et la pluie prévue sur la région ont forcé la Commission de la capitale nationale (CCN) à fermer temporairement la patinoire du canal Rideau depuis 22 h, mercredi.

Drapeau rouge sur le canal Rideau

Le redoux et la pluie prévue sur la région ont forcé la Commission de la capitale nationale (CCN) à fermer temporairement la patinoire du canal Rideau depuis 22 h, mercredi. Les mauvaises conditions météorologiques entraînent des effets néfastes sur la glace, a précisé la CCN. De la pluie, de la pluie verglaçante et de la neige sont attendues sur la région jusqu’à samedi, selon Environnement Canada. Les équipes d’entretien feront les travaux nécessaires pour rouvrir la patinoire le plus rapidement possible, dès que le temps le permettra, a indiqué la Commission. La CCN exhorte le public à ne pas s’aventurer sur la patinoire lorsqu’elle est fermée puisque la neige, la pluie verglaçante et l’eau peuvent détériorer la glace et cacher des dangers.

Le Droit