En septembre 2017, 326 constats d’infraction ont été donnés pour vitesse excessive.

Les automobilistes, toujours aussi pressés

La quantité d’automobilistes qui commettent des infractions au Code de la sécurité routière (CSR) près des écoles de Gatineau est plus élevée que l’an passé, à pareille date.

Lors de la rentrée scolaire, du 30 août au 14 septembre, Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a remis 450 constats à des automobilistes fautifs, dans des zones scolaires fréquentées par des enfants et des adolescents.

La grande majorité des contraventions, 320, est reliée à la vitesse excessive.

Le stationnement illégal (57) est la deuxième infraction la plus importante.

Par ailleurs, 163 avis de sensibilisation ont été remis à des parents souffrant du « syndrome de la porte ». Il s’agit de parents qui veulent déposer leur enfant directement devant la porte de l’école, ce qui nuit au transport scolaire et à la circulation des autobus sur le terrain de l’école.

En septembre 2017, 326 constats d’infraction ont été donnés pour vitesse excessive.