Certains membres du personnel de l'école Béatrice-Desloges ont reçu un courriel qui soulevait une menace potentielle pour la sécurité des élèves et du personnel.

L'école Béatrice-Desloges fermée après des menaces

C’était congé forcé jeudi pour les élèves et le personnel de l’école secondaire catholique Béatrice-Desloges, après que certains employés de l’établissement aient reçu des courriels menaçants au cours de la nuit.

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) en a fait l’annonce tôt en matinée sur les réseaux sociaux et sur le site web de l’établissement situé sur l’avenue Provence, dans le secteur Orléans. 

« Certains membres du personnel ont reçu un courriel qui soulevait une menace potentielle pour la sécurité des élèves et du personnel de l’école Béatrice-Desloges. Par conséquent, la décision a été prise d’annuler le transport pour la journée et l’école sera fermée », a-t-on indiqué dans le message.

Les parents ont été invités à venir chercher leurs enfants à l’école élémentaire catholique de la Découverte, située à moins de 500 mètres de là, sur l’avenue Scala.

Dans un message acheminé aux parents, le directeur de l’école secondaire publique Gisèle-Lalonde, voisine de l’école Béatrice-Desloges, a indiqué que l’institution n’était pas affectée par cette « situation isolée » et qu’elle demeurait ouverte. Le bien-être et la sécurité des écoliers demeurent toujours une priorité, a-t-il ajouté.