Un violent incendie a éclaté sur les terrains de l’entreprise Propane Levac, mardi soir. Malgré l’importance du sinistre, cela aurait tourné au drame si les citernes avaient été atteintes par les flammes.

Le pire est évité à St-Isidore

Un violent incendie a complètement ravagé un bâtiment de l’entreprise Levac Propane sise sur la rue Sainte-Catherine à St-Isidore, mardi soir.

Plus d’une quarantaine de pompiers se sont rendus sur les lieux du brasier, vers 18 h. Six alertes ont été lancées et les pompiers des casernes de Saint-Bernardin, Fournier et de Casselman ont été appelés en renfort.

Les flammes, visibles à plusieurs kilomètres, ont pris naissance dans le bâtiment de traitement du gaz.

« Le plus grand danger c’est toujours au début. Dès le départ, l’objectif était de confiner rapidement l’incendie à un seul bâtiment et éviter qu’il n’atteigne les bonbonnes de propane », a indiqué Tobias Hovey, chef du service d’incendie de la municipalité de la Nation.

Par mesure de précaution, les bonbonnes ont d’ailleurs été déplacées, hors d’atteinte des flammes. Les pompiers sont parvenus à maîtriser l’incendie vers 20 h. « Nous avons eu le contrôle rapidement. Nous avons eu une bonne attaque », a commenté M. Hovey.

Une vérification des lieux devait ensuite avoir lieu plus tard en soirée afin de déterminer les causes.

Selon le chef pompier, l’édifice serait une perte totale. Les dommages pourraient s’élever à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Cet incendie n’est pas sans rappeler celui qui a complètement détruit l’église de St-Isidore en 2016.