La police d'Ottawa recherche un homme qui aurait lancé des oeufs sur le Monument national de l'Holocauste.

Le Monument national de l'Holocauste à Ottawa a été vandalisé

OTTAWA - La police d'Ottawa recherche un homme qui aurait lancé des oeufs sur le Monument national de l'Holocauste.

Les enquêteurs traitent cet acte de vandalisme comme un crime haineux.

Le chef du Service de police d'Ottawa, Peter Sloly, affirme que de tels actes sont troublants pour de nombreuses communautés, quelle que soit la cible.

Grâce aux images d'une caméra de surveillance à proximité, la police recherche un homme blanc au début de la vingtaine.

Le monument, inauguré il y a deux ans seulement, est situé à l'angle des rues Wellington et Booth, à l'ouest de la colline du Parlement. Intitulé «Un paysage de deuil, de souvenirs et de survie», le monument rend hommage aux six millions de Juifs européens qui ont été exterminés par l'Allemagne nazie avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le premier ministre Justin Trudeau a dénoncé cet acte apparent de vandalisme, qui doit nous rappeler selon lui l'importance de poursuivre la lutte contre l'antisémitisme.

«Le vandalisme antisémite causé au Monument national de l'Holocauste est complètement inacceptable, a-t-il écrit sur son fil Twitter. Ce geste haineux posé quelques jours seulement après la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste nous rappelle l'importance de continuer notre lutte.»