Le McDonald's de la rue Rideau fermera la nuit, les élus satisfaits

Le restaurant McDonald’s du marché By fermera ses portes la nuit. Le franchisé de la bannière a pris cette décision pour des raisons de sécurité.

Le commerce situé au 99, rue Rideau ne servira plus de clients 24 heures par jour. Le restaurant sera ouvert entre 6h et 22h, sept jours sur sept.

Dans une déclaration écrite, le propriétaire de la franchise, Adeel Hashmi, soutient qu’il a pris cette mesure afin de répondre à des inquiétudes liées à la sécurité dans le quartier.

«Je prends la situation très au sérieux et je reconnais l’impact que ces changements auront sur mon entreprise. Les employés touchés pourront travailler dans d’autres succursales de la région», écrit M. Hashmi.

Ce dernier ajoute qu’il entend collaborer avec le service de police d’Ottawa, la Ville et OC Tranpo afin de rendre le quartier plus sécuritaire.

La mesure prise par M. Hashmi est bien reçue par le maire d’Ottawa et le conseiller du quartier Rideau-Vanier. Mathieu Fleury souhaite que le propriétaire ne se limite pas aux changements dans les heures d’ouverture puisque de nombreuses problématiques y sont vécues. Il note entre autres les interventions policières à toutes les heures du jour et la présence de gangs de rues.

«Ça fait des décennies qu’on a des enjeux avec ce McDonald’s-là. Ils ont une responsabilité sociale et un impact social à travers la Ville. Quand tu penses que c’est l’endroit où il y a eu le plus d’appels 911 dans les cinq dernières années, on parle de 800 appels par année, il y a un coût très élevé pour la Ville. Quand une entreprise a un coût aussi élevé pour la Ville, je pense qu’on a un devoir de parler publiquement de ces enjeux-là», explique M. Fleury.

Il ajoute que le chef de police d’Ottawa, Charles Bordeleau, a envoyé une lettre à McDonald’s Canada afin de parler des problématiques récurrentes dans le commerce de la rue Rideau.

Le franchisé compte embaucher des gardes de sécurité afin de surveiller son établissement, une bonne initiative qui doit toutefois être encadrée aux yeux du conseiller Fleury. 

Ce dernier aimerait aussi que la configuration du restaurant soit revue afin d’éviter de pouvoir traverser entre les rues Georges et Rideau en passant par le commerce.

De son côté, le maire Jim Watson a indiqué sur Twitter être heureux d’apprendre que les heures d’ouverture ont été revues.

«Beaucoup trop de ressources policières sont intervenues dans ce restaurant et ça devenait une préoccupation de sécurité publique», écrit-il.