Ce n'est pas le premier rassemblement de motards qu'ont pu observer les résidents de Carlsbad Springs.

Le grand pow-wow des Hells n'inquiète pas les voisins

La présence de plusieurs centaines de motards dans le secteur de Carlsbad Springs pour le congrès des Hells Angels, ce week-end, ne dérange pas les résidents du secteur. Du moins ceux avec qui LeDroit s'est entretenu.
Ce n'est d'ailleurs pas le premier rassemblement de motards qu'ils observent à Carlsbad Springs.
«Je n'en fais pas de cas. Ce sont des clients comme d'autres. Que ce soit une convention des libéraux, des conservateurs ou des néo-démocrates... Là, c'est une convention des Hells Angels. Une convention, c'est une convention», a dit une personne au commerce Rene's Corner.
«Ils nous amènent des affaires. Plus j'ai de clients, mieux c'est», a indiqué un travailleur chez Carlsbad Pizza.
«Nous sommes plus inquiets du dépotoir proposé que la rencontre des Hells en fin de semaine. Ils ne sont pas là pour déranger les résidents. Tandis que les répercussions du dépotoir seront plus graves et de longue durée», a pour sa part précisé une résidente de Carlsbad Springs.
Le congrès qui s'étale sur quatre jours pourrait s'avérer le plus important rassemblement de motards dans l'histoire du Canada, selon la police.
L'Association communautaire de Carlsbad Springs ne craint pas d'incident au cours de la fin de semaine.
«Nous ne sommes pas inquiets et nous faisons confiance au Service de police de la Ville d'Ottawa et ses partenaires au cours de l'activité. Nous avons rencontré les policiers, et ils nous ont expliqué le déroulement de leur opération pendant la fin de semaine. À part plus de bruit et beaucoup de motocyclettes, nous sommes confiants qu'il n'y aura pas d'incidents majeurs», a indiqué Denis Labrèche, président de l'association dans un courriel envoyé aux citoyens.