Le corps d’un septuagénaire toujours dans la rivière des Outaouais

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
L’enquête se poursuit afin d’expliquer comment un homme possiblement confus a pu sombrer dans la rivière des Outaouais lors d’une intervention de la Police provinciale de l’Ontario (PPO).

Des agents de la PPO tentaient de retrouver le septuagénaire qui s’était enfui de l’hôpital vers 17h.

Ils ont enfin aperçu l’individu dans une marina du secteur en milieu de soirée.

Selon des informations préliminaires, l’individu a sauté dans la rivière des Outaouais alors que les policiers étaient sur les lieux.

Un agent de la PPO s’est aussitôt jeté dans le cours d’eau pour le secourir, mais sans succès. La victime a sombré et n’a pas été retrouvée, faisant craindre le pire aux autorités, samedi soir.

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) tente d’éclaircir les circonstances entourant cette affaire, puisqu’une personne est disparue, décédée ou blessée lors d’une intervention policière. «Pour le moment, trois enquêteurs et un spécialiste des sciences judiciaires enquêtent sur cette affaire», a mentionné Monica Hudon, du service des communications de l’UES.

L’unité de sauvetage nautique du Service des incendies d’Ottawa a été appelée en renfort, mais n’est pas parvenue à retrouver la victime.

Les services d’urgence tentaient toujours de retrouver la victime lundi en fin d’après-midi.

L’UES poursuivait son enquête, lundi. Elle demande aux résidents des environs de la contacter s’ils peuvent leur fournir des éléments de réponse ou des documents vidéo sur la scène de la contacter.

Oka

Par ailleurs, un Gatinois est mort noyé cette fin de semaine, dans le lac des Deux Montagnes, à Oka.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), Sheraz Sahad Karthis a chaviré en faisant de la planche à pagaie, samedi. Des plaisanciers ont tenté de le sauver, mais le corps du jeune homme dans la vingtaine n’a pu être repêché que dimanche par les plongeurs de la SQ,

La victime et son ami naviguaient sans porter leurs vestes de flottaison. Selon des témoins, ils auraient laissé les vestes sur leurs planches plutôt que de les porter adéquatement.

L’ami de la victime a été secouru. Il a survécu au drame.