Le chef de police d'Ottawa

La Ville d’Ottawa fraudée: une arrestation aux États-Unis, dit la police

Le chef du Service de police d’Ottawa, Charles Bordeleau, a confirmé mercredi qu’une plainte avait été déposée à la police l’été dernier lorsque la trésorière de la Ville, Marian Simulik, a été victime d’une fraude en effectuant un virement de près de 130 000$ à un faux fournisseur.

Elle avait cru qu’il s’agissait d’une demande légitime provenant du directeur municipal Steve Kanellakos. Or, elle s’est aperçue qu’il s’agissait d’une fraude cinq jours plus tard lorsqu’une autre somme d’argent lui a de nouveau été demandée par courriel.

«Les enquêteurs sur la fraude ont chargé les agents de prendre connaissance du rapport et de recueillir des éléments de preuve, notamment des courriels. Les agents établirent que l’argent avait été acheminé vers un compte à l’extérieur du Canada. Le SPO participa à une enquête où figuraient également le Service secret américain et la GRC. Aucun suspect ne fut localisé au Canada. Des agents spéciaux menèrent une enquête basée aux États-Unis et qui aboutit à une saisie de fonds. Une arrestation a été faite aux États-Unis dans le cadre de l’affaire», de dire M. Bordeleau.

Il ajoute que les crimes de ce type sont souvent perpétrés par des individus à l’échelle internationale et qu’ils sont difficiles à élucider, «une source de frustration tant pour les victimes que les enquêteurs».