Ashor Anwia a été abattu mercredi, à Ottawa.

La victime avait des liens avec la traite de personnes

L’homme tué par balles mercredi, à Ottawa, a déjà été lié à une affaire de traite de personnes entre Toronto et Ottawa.

Ashor Anwia, âgé de 24 ans, a été abattu dans une voiture stationnée dans le quartier Hunt Club, près d’un édifice à condos du développement Briston Private, sur le chemin Blohm.

La Section des crimes majeurs a confirmé l’identité de la victime de ce 14e homicide, jeudi, ne dévoilant aucun autre détail.

Plusieurs projectiles ont atteint la victime au beau milieu de l’après-midi.

En septembre 2014, la police de Toronto a arrêté ce même individu d’Ottawa, dans le cadre d’une enquête sur la traite de personnes.

À l’époque, une jeune femme de 18 ans avait été forcée de se prostituer et de danser en tant qu’effeuilleuse. La victime avait été transportée entre Toronto et Ottawa pendant plus de deux semaines. Les autorités torontoises avaient aussi affirmé en 2014 que la même jeune femme avait dû remettre toutes ses possessions à M. Arnia.

Ce dernier a été accusé de six chefs de recrutement dans le but de faire la traite de personne, de séquestration, et d’avoir profité des fruits de la prostitution.

La police n’avait toujours pas indiqué si elle avait arrêté un suspect.

Les membres du public qui pourraient avoir des informations sur ces événements peuvent contacter les enquêteurs des crimes majeurs de la police d’Ottawa, au 613-236-1222, poste 5477 ou écrire au mcm@ottawapolice.ca.