Maisy Odjick (à droite) et Shannon Alexander.

La SQ met un terme aux recherches à Maniwaki

La Sûreté du Québec a finalement mis fin aux recherches entamées lundi dans un ruisseau près de la réserve de Kitigan Zibi, à Maniwaki, dans l'espoir de faire avancer l'enquête dans le dossier de Maisy Odjick et Shannon Alexander, deux ados disparues depuis 2008.
«Nos recherches n'ont pas permis de retrouver des indices, mais l'enquête se poursuit», affirme la porte-parole de la SQ, Martine Asselin.
Affirmant vouloir valider « certains renseignements » récemment transmis par le public, le corps policier avait relancé les recherches lundi, dépêchant entre autres dans le secteur du ruisseau Pitòbìg des plongeurs et des enquêteurs des crimes contre la personne.
Une pelle mécanique avait également été dépêchée sur les lieux afin de dégager des débris qui se sont accumulés dans l'étendue d'eau au fil des ans. Le ruisseau en question longe le chemin Paganakomin Mikan, à Maniwaki.
Les deux ados sont portées disparues depuis le 6 septembre 2008. Elles étaient à l'époque âgées de 16 et 17 ans. Les jeunes femmes avaient tout laissé derrière elles, même leurs sacs à main. Toutes les hypothèses sont étudiées par les policiers pour expliquer leur disparition soudaine.
Les gens croyant détenir des informations au sujet de ces disparitions peuvent communiquer avec la centrale d'information criminelle de la SQ au 1-800-659-4264.