Entre 200 et 300 litres d'huile à chauffage ont été déversés accidentellement dans le secteur Hull, atteignant la rivière des Outaouais, vendredi soir.

La quantité d’huile à chauffage déversée dans le Vieux-Hull est revue à la baisse

La quantité d’huile à chauffage qui a été accidentellement déversée vendredi soir au 170 rue de l’Hôtel-de-Ville, dans le secteur Hull, a été revue à la baisse.

On ne parle plus de 700 à 1200 litres de mazout qui ont été déversés près de l’intersection des rues Laurier et Hôtel-de-Ville, mais plutôt de 200 à 300 litres.

À LIRE AUSSI

Déversement d'huile à chauffage dans le Vieux-Hull

Samedi matin, de nouvelles vérifications ont été faites au niveau de la rivière des Outaouais puisque la substance s’est déversée dans un égout pluvial et a atteint celle-ci. Cependant aucune irisation n’a été vue sur la partie visible de l’eau de la rivière. Une bonne nouvelle selon le porte-parole du ministère de l’Environnement, Alexandre Ouellet.

« Avec les constats que nous avons faits ce matin, on peut dire que les impacts de ce déversement sur la rivière des Outaouais sont toujours considérés comme étant faibles, indique-t-il. C’est très peu probable que la prise d’eau à Gatineau soit touchée, mais par mesures préventives, nous avons avisé l’usine d’eau potable et une intervenante d’Urgence Environnement se trouve sur les lieux du déversement. »

Toujours selon le porte-parole, un surremplissage du réservoir de mazout de l’édifice Jos-Montferrand aurait causé ce déversement. On ignore cependant la raison de ce surremplissage.

La majorité de l’huile a été confinée par des boudins et par les estacades qui avaient été installées à la sortie des égouts pluviaux par les équipes du ministère de l’Environnement vendredi soir.

Selon M. Ouellet, les travaux d’opération devaient se terminer samedi après-midi.