Une portion de l'autoroute 401, près de Kingston, a dû être fermée à la circulation, provoquant un long détour pour usagers de la route.

La portion fermée de l'autoroute 401 est rouverte

La portion de l'autoroute 401, dans l'est de l'Ontario, fermée à la suite d'un accident survenu la veille impliquant une trentaine de véhicules qui a fait un mort, 28 blessés et qui a causé une fuite de produits chimiques, a été rouverte tard mercredi soir.
La Police provinciale de l'Ontario a indiqué que deux collisions sont à l'origine du carambolage survenu à proximité de Kingston mardi. Les conditions météorologiques difficiles ont été pointées du doigt par les autorités.
L'autoroute a été rouverte dans les deux sens vers 21h30.
La constable Sandra Barr a précisé que la première collision est survenue vers 14 h et impliquait cinq semi-remorques et une voiture. La seconde collision, qui s'est produite à environ un kilomètre de là, a été causée par sept semi-remorques et trois véhicules.
Ces deux collisions initiales ont créé une réaction en chaîne, entraînant de nombreuses autres collisions avec des dizaines de véhicules.
La police a mentionné qu'un des camions impliqués dans le carambolage transportait une substance toxique qui s'est déversée sur les abords de l'autoroute. Son chauffeur est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures.
L'Hôpital général de Kingston a mentionné que 29 personnes ont été traitées pour des blessures, incluant l'homme qui a perdu la vie. La porte-parole Meagan Quinn a ajouté que certains patients ont obtenu leur congé mardi soir, mais elle n'a pu préciser combien de blessés se trouvaient toujours à l'hôpital mercredi.