La « police de la GRC » se penchera sur la conduite de la police fédérale dans l’affaire du jeune Autochtone tué par balle sur une ferme de la Saskatchewan.

La «police de la GRC» examinera la conduite des agents dans l'affaire Boushie

La « police de la GRC » se penchera sur la conduite de la police fédérale dans l’affaire du jeune Autochtone tué par balle sur une ferme de la Saskatchewan.

La Commission civile d’examen et de traitement des plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a indiqué mardi que son président par intérim, Guy Bujold, avait déposé une plainte au sujet de l’enquête menée par la GRC relativement à la mort de Colten Boushie « et les événements qui ont suivi ». Le jeune Autochtone de 22 ans avait été tué par balle en 2016 lorsque le véhicule dans lequel il se trouvait était entré sur la propriété d’un fermier.