Des dizaines d’édifices à logement ont été endommagés par la tornade et du lot, plusieurs seront entièrement démolies.

La Croix rouge verse une première aide financière

Alors que 2,3 millions $ ont été amassés depuis le passage des tornades dévastatrices le 21 septembre, la Croix-Rouge a annoncé jeudi quelle forme prendrait la première aide financière directe pour les sinistrés non assurés de Gatineau et d’Ottawa.

Dans les prochains jours, l’organisme va remettre un chèque de 600 $ aux ménages de trois personnes et moins qui répondent aux critères établis, alors que le montant s’élèvera à 800 $ pour les familles de quatre personnes ou plus. Cette aide d’urgence vise spécifiquement les sinistrés dont le logement a subi des dommages et qui n’avaient pas de police d’assurance. On estime qu’environ 300 familles sont éligibles à profiter de cette aide financière.

« L’aide d’urgence se poursuit, car il y avait encore 80 personnes qui logeaient à l’hôtel la nuit dernière (jeudi), sans compter la quinzaine de personnes au centre d’aide. L’objectif, c’est qu’éventuellement il n’y ait plus personne qui séjourne à l’hôtel. Cette somme-là, ça aidera les gens à se réinstaller, alors que pour ceux qui devront quitter leur logement, ça va les dépanner pour le déménagement » affirme le vice-président de la section Québec de la Croix-Rouge canadienne, Pascal Mathieu.

Ce dernier a révélé qu’un montant de 500 000 $ a d’ores et déjà été dépensé par l’organisme en hébergement d’urgence, en nourriture et en vêtements depuis deux semaines.

La Croix-Rouge offre également une aide jusqu’à concurrence de 200 $ par mois pour le paiement du loyer dans le cas des ménages qui n’auront d’autre choix que se dénicher un nouveau toit. L’aide financière pourra être versée jusqu’au 30 juin 2019. Entre 300 et 350 familles pourront bénéficier de ce coup de pouce financier. Cette aide spécifique est cependant offerte uniquement aux sinistrés de Gatineau, puisqu’elle est financée à même l’enveloppe d’un million $ débloquée par le gouvernement du Québec.

« C’est une aide tissée sur mesure pour les gens d’ici. Ça va aider à couvrir la différence entre le coût de l’ancien loyer et le nouveau. On les invite donc à commencer leurs démarches rapidement. C’est un peu la course pour reloger tout le monde le plus confortablement possible, le plus dignement possible. Sauf que le quartier dévasté avait des loyers parmi les moins chers dans la région et plusieurs personnes ne pourront retourner y vivre, alors c’est un défi de trouver des endroits aussi abordables », soutient M. Mathieu.

Au total, plus de 2800 personnes se sont inscrites auprès de la Croix-Rouge depuis que la catastrophe est survenue à Gatineau et Ottawa. Les gens qui sont qualifiés pour recevoir cette aide seront contactés dans les plus brefs délais, tandis que ceux qui ne sont pas inscrits sont invités à le faire en composant le 1-800-863-6582 pour compléter un dossier.

En attendant, la collecte de dons pour les sinistrés n’est pas terminée puisque plusieurs magasins sollicitent la générosité du public, dont Jean Coutu, Metro et Walmart.

« On ne connaît pas encore les chiffres totaux, mais peut-être que de belles surprises nous attendent. Chaque don va nous permettre d’aller plus loin. Ce qui m’inquiète, ce n’est pas les dons, c’est l’ampleur des besoins à couvrir », conclut Pascal Mathieu.

+

30 MÉNAGES SINISTRÉS RELOGÉS

Le Service d’aide à la recherche de logement (SARL) de l’Office municipal d’habitation de Gatineau (OMHG) a relogé 30 ménages sinistrés. 

Au total, 273 ménages ont été contactés par le SARL. « Des travailleurs sociaux du CISSS nous ont soutenus dans l’évaluation des besoins des sinistrés. 

Nous continuons d’accompagner chaque personne dans ses démarches de recherche », a souligné Line Bernier, directrice des services à la clientèle à l’OMHG. 

Par ailleurs, 12 ménages de l’OMHG ont été affectés par la tornade. Trois d’entre eux ont déjà été relogés alors que les neuf autres ont reçu des offres de logements.