Le Palais de justice de Maniwaki.

La cour municipale bientôt à Maniwaki

La cour municipale pourra bientôt siéger au palais de justice de Maniwaki, un projet que réclamaient depuis un certain temps des municipalités de la Vallée-de-la-Gatineau.
La députée de Gatineau, ministre responsable de l'Outaouais et ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a annoncé vendredi que ce n'est qu'une question de temps avant que des dossiers de cour municipale puissent être entendus au palais de justice de Maniwaki.
La ministre a expliqué qu'à l'heure actuelle, les municipalités de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau doivent passer par la Cour du Québec pour ouvrir des dossiers d'infractions à des règlements municipaux.
Plusieurs municipalités réclamaient cependant l'accès à une cour municipale, chose qui sera bientôt rendue possible grâce à une tente avec la cour municipale de la MRC des Collines-de-l'Outaouais. Des juges de cette instance pourront ainsi aller siéger dans une salle à Maniwaki, ce qui donnera « un meilleur accès à la justice à proximité », se réjouit Mme Vallée.
L'initiative a déjà reçu l'aval du conseil des ministres; il ne reste qu'à signer l'entente finale pour permettre que la cour municipale de la MRC des Collines-de-l'Outaouais siège à Maniwaki, a indiqué la députée.
La ministre a profité de son passage au palais de justice de Maniwaki, vendredi, pour visiter les espaces y ayant été rénovés. Des réaménagements totalisant 335 000 $ ont notamment été faits afin d'assurer une meilleure sécurité dans le secteur réservé à la Direction des poursuites criminelles et pénales, puisque des victimes pouvaient parfois se retrouver dans la même salle d'attente que des témoins, a donné en exemple Mme Vallée.