Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Dr Brian Nadler est accusé du meurtre au premier degré d’un patient de l’Hôpital général de Hawkesbury.
Le Dr Brian Nadler est accusé du meurtre au premier degré d’un patient de l’Hôpital général de Hawkesbury.

La comparution du médecin Brian Nadler encore reportée

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La comparution du Dr Brian Nadler, accusé du meurtre au premier degré d’un patient de l’Hôpital général de Hawkesbury et district (HGH), a été repoussée pour une troisième fois, mardi.

Elle avait d’abord été fixée au 6 avril, puis retardée au 20 avril avant d’être de nouveau reportée. Cette fois-ci encore, la divulgation des éléments de preuves et la poursuite des discussions ont été invoquées pour expliquer cet autre report, tant par le procureur de la Couronne que pour l’avocat de la défense.

Le Dr Brian Nadler est accusé du meurtre au premier degré d’Albert Poldinger, un patient de l’HGH âgé de 89 ans et originaire du Québec. La Police provinciale de l’Ontario mène une enquête en lien avec ce décès et plusieurs autres décès suspects rapportés à l’HGH à la fin du mois de mars. À la suite de la première comparution du médecin à la Cour de justice de L’Orignal, le 26 mars dernier, l’avocat de l’accusé avait indiqué que son client clamait son innocence et qu’il serait défendu conséquemment.

Le permis de pratique de M. Nadler, qui est toujours détenu, a été révoqué par le Collège des médecins et des chirurgiens de l’Ontario, de même que ses droits à l’HGH.

La prochaine comparution de l’accusé a été fixée au 18 mai prochain.