Kayakistes trouvés sains et saufs en Haute-Gatineau

Deux kayakistes qui auraient selon toute vraisemblance mal évalué le temps de parcours de leur excursion en Haute-Gatineau ont été trouvés sains et saufs tôt dimanche par un hélicoptère de la Sûreté du Québec (SQ) après que des proches eurent signalé leur disparition, samedi soir.

Les kayakistes, un homme dans la soixantaine et une femme dans la cinquantaine, s'étaient lancés sur la rivière de l’Aigle dans la région de Maniwaki en début d’après-midi, samedi, et devaient terminer leur escapade vers 17 h sur la rivière Désert. 

Des proches qui s’inquiétaient de n’avoir aucune nouvelle ont appelé la Sûreté du Québec vers 20 h samedi soir. 

Des recherches avaient été entamées par des policiers et des pompiers pour les localiser, mais les conditions étaient devenues difficiles en raison de la tombée de la nuit. 

L’hélicoptère de la SQ a localisé les deux kayakistes dimanche vers 6 h 30 dans le secteur de la rivière de l’Aigle. Ils s’étaient arrêtés par mesure de sécurité en raison de la nuit, et prévoyaient repartir dimanche matin.