Les policiers poursuivent leur enquête vendredi matin sur les lieux du drame.

Incendie dans une résidence de Gatineau: les deux victimes sont décédées

Deux sexagénaires sont morts dans l’incendie d’une résidence de Gatineau, jeudi soir. Selon les premières constatations, les deux victimes auraient inhalé d’importantes quantités de fumée et de monoxyde de carbone, alors que le brasier s’étendait à la maison du district du Lac-Beauchamp.

Un passant qui a alerté les services d’urgence vers 15 h 50, alors que le feu ravageait le 312, rue de la Madeleine.

Une vingtaine de pompiers de Gatineau a combattu le brasier de la maison unifamiliale. « À leur arrivée, a mentionné le chef aux opérations Éric Charbonneau, ils ont constaté de la fumée apparente à l’arrière du bâtiment. Lors de leur recherche au sous-sol ils ont découvert deux personnes incommodées par la fumée. Elles ont été prises en charge par les ambulanciers. »

L’homme de 60 ans et la femme de 61 ans sont décédés quelques heures plus tard.

Le Service de police de la Ville de Gatineau était toujours sur la scène au lendemain du drame. L’équipe de l’identité judiciaire du SPVG était toujours à l’œuvre afin d’éclaircir les circonstances de l’incendie.

La porte-parole du SPVG, Andrée East, a précisé que l’hypothèse d’un incendie accidentel était celle qui était la plus plausible.

Les autorités n’ont pas confirmé les identités des victimes.

Les pompiers ont mis moins d’une heure à maîtriser l’incendie, qui a fait 54 000 $ de dommages.

Il s’agit du deuxième incendie mortel d’origine accidentelle sur le territoire de Gatineau, cette année. Dans la nuit du 10 au 11 mars, un corps a été retiré des décombres d’un immeuble à logements situé au 40, rue Robinson, derrière les Promenades Gatineau.