L'accident d'autobus des Broncos de Humboldt a fait une 16e victime, mercredi.

Humboldt : une 16e victime succombe

Une jeune femme qui oeuvrait comme thérapeute sportive au sein de l’équipe des Broncos de Humboldt, impliquée dans un accident de la route meurtrier vendredi dernier en Saskatchewan, a succombé à ses blessures.

La famille de Dayna Brons, âgée de 24 ans, a confirmé qu'elle s'était éteinte mercredi après-midi à l'hôpital de Saskatoon, ce qui en fait la 16e victime de la tragédie. Treize autres personnes ont été blessées.

Pour sa famille, Dayna Brons laisse en souvenir un éternel sourire et une grande passion pour le sport.

La jeune femme de Lake Lenore, en Saskatchewan, était particulièrement fière de faire partie de l'équipe des Broncos depuis 2016.

Un proche a confié à La Presse canadienne que Dayna Brons avait subi un grave traumatisme crânien lors de l'accident. Elle a été opérée deux fois et plongée dans un coma artificiel.

Par voie de communiqué, sa famille a précisé qu'elle était décédée «entourée de ceux qu'elle aimait et qui l'aimaient».

La famille souhaite vivre son deuil en privé, mais elle tient à «remercier les premiers répondants, le personnel de l'urgence et tous ceux qui ont pris soin de Dayna au cours des derniers jours». Des remerciements sont aussi adressés à «tout le monde à travers la Saskatchewan et le Canada pour leur amour et leurs prières dans ces moments très difficiles».

La victime avait reçu de très nombreux messages d'encouragement de la part des équipes de soccer et de crosse avec lesquelles elle travaillait.

La célèbre joueuse de hockey canadienne Hayley Wickenheiser lui a aussi témoigné de son soutien en soulignant qu'elle était «la seule fille dans l'équipe de garçons».

L'ex-joueur de la LNH, Sheldon Kennedy, a offert ses condoléances sur son compte Twitter.

«Je suis dévasté d'apprendre le décès de Dayna Brons. J'ai rencontré Dayna et sa famille et je sais à quel point ils s'aiment les uns, les autres.»

Dayna Brons était diplômée en kinésiologie de l'Université de Régina en plus de détenir un certificat spécialisé en thérapie sportive de l'Université Mount Royal à Calgary.

Rappelons que l'équipe de hockey junior se rendait dans le nord de la Saskatchewan pour disputer un match de séries éliminatoires lorsque l'autocar est entré en collision avec un camion lourd près de la municipalité de Tisdale.

Note aux lecteurs: Version corrigée. Il faut bien lire que Dayna Brons était âgée de 24 ans, et non de 25 ans comme il était écrit précédemment.

Les dons continuent d’affluer

Il faudra plusieurs mois pour distribuer les quelque 8 millions $ récoltés jusqu’à maintenant pour les victimes de l’accident d’autocar des Broncos de Humboldt, en Saskatchewan, a indiqué la plateforme GoFundMe, qui héberge cette campagne de financement.

Plus de 100 000 donateurs dans 65 pays ont contribué à la campagne  la plus fructueuse au Canada et parmi les cinq ayant obtenu le plus de succès sur la plateforme. Les dons vont de 5 à 50 000 $ et ont été versés par des individus, des familles, des équipes sportives et des multinationales.

Une porte-parole de GoFundMe n’a pas voulu préciser si l’argent serait versé seulement aux familles des 15 personnes tuées dans l’accident impliquant un camion et un autocar transportant une équipe de hockey junior, ou s’il irait aussi aux 14 blessés.

Une campagne de cette envergure vient avec des défis logistiques certains, et GoFundMe affirme travailler pour s’assurer que tout se fera dans les règles, un processus qui pourrait prendre plusieurs mois.

GoFundMe a des mesures en place pour s’assurer que l’argent va aux bonnes personnes, notamment en transférant les fonds directement aux bénéficiaires d’une campagne plutôt qu’à son organisateur.

La campagne au bénéfice des victimes de Humboldt a été organisée par Sylvie Kellington, une résidante de la ville saskatchewanaise dont le fils a déjà joué avec les Broncos à un niveau inférieur. Selon Rachel Hollis de GoFundMe, les bénéficiaires sont « les responsables de l’équipe des Broncos ». Elle note que l’argent se rendra éventuellement aux familles des joueurs des Broncos, tel que promis sur la page de la campagne.

Si des doutes sont soulevés, GoFundMe a une équipe en place pour retenir les fonds jusqu’à ce que les bénéficiaires soient vérifiés « à notre satisfaction », a indiqué l’entreprise dans une déclaration.

« Et il est important de noter que notre plateforme est appuyée par la garantie GoFundMe, ce qui signifie que dans un rare cas où GoFundMe, les forces de l’ordre ou un utilisateur découvrent que des campagnes sont utilisées à mauvais escient, les donateurs obtiennent un remboursement », a ajouté l’entreprise.