L'audience de l'individu de Denholm a été suspendue en attendant d'en savoir plus sur son état de santé.

Hospitalisé quelques minutes avant de recevoir sa sentence

Un ex-candidat aux élections municipales de Denholm reconnu coupable d’agressions sexuelles sur des mineurs, dans les années 70 à 90, a été hospitalisé quelques minutes avant de recevoir sa sentence, mercredi,à Gatineau.

Jean Durand devait recevoir une sentence allant d’un emprisonnement dans la communauté de 2 ans, à une peine de 7 à 9 ans de prison ferme.

Le juge Paul Chevalier a dit être prêt à rendre sa décision après avoir entendu les représentations sur la peine en avant-midi.

Le tribunal devait faire entendre sa décision en début d’après-midi.

Sur le coup de 14h, l’avocat de la défense, Me Michel Lewis, a indiqué au tribunal que son client avait subi une crise d’épilepsie, un malaise cardiaque, ou un anévrisme.

L’audience a été suspendue en attendant d’avoir davantage d’informations sur son état de santé.

Cela aura une influence sur la période de temps nécessaire pour remettre la cause à une date ultérieure.

Des proches des victimes se sont montrés très peu surprises, allant même jusqu’à reprocher à Jean Durand de jouer la comédie.