Yves Cyr

Homicide d'Yves Cyr: la SQ relance un appel au public

Toujours dans l’impasse, la Sûreté du Québec tente de faire débloquer l’enquête sur l’homicide d’Yves Cyr, un homme de Gatineau retrouvé sans vie sur la berge de la rivière Gatineau, à Cantley, le 12 juin 2016.

Yves Cyr était porté disparu depuis six mois lorsque son corps a été retrouvé par un groupe de jeunes, par un dimanche après-midi.

«L’organisme Jeunesse au Soleil offrira une récompense pouvant aller jusqu’à 5000 $, et valide jusqu’au 10 août 2019, à toute personne qui permettra l’arrestation d’un ou de suspects relativement à cet homicide», précise le sergent Marc Tessier, de la SQ en Outaouais.

Ce sont les parents de M. Cyr, Lise et Jean-Yves, qui ont pris l’initiative de contacter Jeunesse au soleil pour relancer l’enquête. «Notre deuil n’est pas encore fait, dit Mme Cyr. On attend jour après jour, un petit détail peut tout changer. Nous voulons vraiment savoir qui a pu faire cela.»

Cette affaire en avait intrigué plusieurs, à l’époque.

Sa camionnette rouge, une Ford Ranger 2008, a été retrouvée le lendemain après-midi, dans le stationnement du restaurant McDonald’s du 378, boulevard Maloney Ouest, près de la rue St-Louis. Il n’avait pas l’habitude de s’y rendre.

Le 7 décembre 2015, M. Cyr s’est réveillé à 5 h 30. Comme d’habitude, il a quitté la maison très tôt pour se rendre au travail.

L’homme de 41 ans a été vu vivant pour la dernière fois, ce même jour de décembre 2015, dans le parc industriel situé près du boulevard de l’Aéroport, à Gatineau.

«Il n’était pas déprimé, avait dit la femme de la victime, Anne Boudrias, lors d’une conférence presse suivant sa disparition. On venait juste de booker notre voyage dans le Sud, au Mexique. [...]  Tout allait bien avant qu’il disparaisse le 7 décembre (2015).»

Ses proches ne lui connaissent aucun ennui particulier, et décrivent l’homme comme une personne aimant sa routine.

Toute personne détenant des informations sur cet événement peut communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec.