Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Un policier de Gatineau qui a été mordu par un chien agressif lors d’une intervention dans une résidence de la rue Saint-Rosaire mardi soir a été contraint d’abattre l’animal qui s’était élancé sur lui à trois occasions.
Un policier de Gatineau qui a été mordu par un chien agressif lors d’une intervention dans une résidence de la rue Saint-Rosaire mardi soir a été contraint d’abattre l’animal qui s’était élancé sur lui à trois occasions.

Gatineau: un policier abat un chien qui s'est attaqué à lui

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Un policier de Gatineau qui a été mordu par un chien agressif lors d’une intervention dans une résidence de la rue Saint-Rosaire mardi soir a été contraint d’abattre l’animal qui s’était élancé sur lui à trois occasions.

Les événements sont survenus lors d’un appel fait vers 22h30 concernant une dispute entre deux individus dans le domicile du secteur Gatineau.

Pitbull

Selon le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), le chien décrit comme un chien de type pitbull démontrait des signes d’agressivité lorsque les policiers sont entrés dans la résidence. Le maître de l’animal «était quant à lui intoxiqué et non collaboratif», et montrait des blessures récentes aux mains.

Le chien a été confiné dans une pièce de la maison après une première tentative d’attaque envers un policier, a indiqué le SPVG. Par mesure de sécurité, le policier a suivi le suspect qui s’était déplacé dans une autre pièce, adjacente à celle où était l’animal. Celui-ci a alors tenté de mordre l’agent à la main.

Morsure

«À la suite de cette attaque, le policier a réussi à repousser le chien et à mettre une barrière physique entre lui et l'animal. Cette tentative pour freiner le chien s'est avérée infructueuse, puisqu'il s'est de nouveau élancé vers le policier et l'a mordu au niveau de l'avant-bras. Après s'être fait mordre, le policier a été en mesure de se défaire de l'emprise du chien, mais ce dernier s'est élancé une troisième fois vers lui. Blessé et craignant pour sa sécurité physique, le policier a dégainé son arme de service et a fait feu en direction de l'animal agressif», a expliqué le SPVG.

Le propriétaire du chien a été arrêté pour entrave au travail des policiers puis libéré avec promesse de comparaître.

L’agent blessé s’est rendu à l’hôpital pour être soigné à la suite de multiples morsures du chien.