La ville d’Ottawa a été le théâtre d’au moins cinq fusillades au cours des derniers jours, dont une mortelle.
La ville d’Ottawa a été le théâtre d’au moins cinq fusillades au cours des derniers jours, dont une mortelle.

Fusillades: la police d’Ottawa très occupée

La ville d’Ottawa a été le théâtre d’au moins cinq fusillades au cours des derniers jours, dont une mortelle.

Le plus récent épisode est survenu peu avant 4 h 20, mardi, dans le secteur du 800, chemin Pinecrest, dans l’ouest de la ville. Selon le Service de police d’Ottawa (SPO), une personne a rapporté avoir entendu un coup de feu et vu un véhicule quitter la scène. Personne n’a été blessé, mais une maison a été atteinte d’un projectile d’arme à feu.

Le SPO a aussi indiqué mardi que l’homme de 21 ans trouvé mort derrière une école secondaire de l’est d’Ottawa en fin d’après-midi lundi a été abattu par arme à feu.

Les policiers ont en outre été dépêchés sur les lieux de deux fusillades en moins d’une heure, tôt lundi. Des coups de feu ont été dirigés sur une résidence des environs du croissant Woodridge dans le quartier Bayshore vers 00 h 20, et d’autres coups de feu ont été tirés à l’extérieur d’une résidence du pâté de maisons du secteur du 1200, avenue Summerville, dans le quartier Carlington.

Finalement, des projectiles d’arme à feu ont atteint une résidence de la rue Ritchie, dans le quartier Britannia, vers 23 h 40, samedi.

Mis à part l’homicide de lundi, aucune personne n’a été blessée lors des autres fusillades et aucune arrestation n’avait été réalisée en fin de journée, mardi.

L’unité des armes à feu et des bandes de rue du SPO mène les enquêtes. Il fut toutefois impossible de savoir mardi soir auprès des autorités s’il existe des liens entre les fusillades.