Les policiers Robb Costello et Sara Burns ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions dans un complexe d’appartements situé dans le nord de Fredericton, vendredi dernier, lors d’une fusillade.

Fredericton: des centaines de personnes saluent la mémoire des deux policiers

FREDERICTON — Des centaines de membres du public ont rendu hommage, jeudi, aux deux policiers tués lors de la fusillade de la semaine dernière à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Les policiers Robb Costello et Sara Burns ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions dans un complexe d’appartements situé dans le nord de Fredericton, vendredi dernier, lors d’une fusillade qui a également coûté la vie aux civils Bobbie Lee Wright et Donnie Robichaud.

L’exposition funéraire pour les deux policiers avait lieu en après-midi et en soirée dans la salle de bal du Centre des congrès de Fredericton.

Selon un avis de décès, Sara Burns, âgée de 43 ans, avait réalisé son rêve de devenir policière il y a trois ans, après avoir passé plus de 14 années comme mère au foyer de ses trois garçons.

L’avis de décès soutient que « pas un jour ne s’écoulait sans qu’elle ne dise à haute voix, pour que tout le monde entende : “J’aime mon travail.” »

Robb Costello était lui aussi passionné par son travail. Bien qu’il ait passé du temps dans des unités spécialisées, il était retourné patrouiller, « son véritable amour », selon son avis de décès.

L’enseignant à la retraite Édouard Allain, qui habite à Fredericton depuis 36 ans, a constaté que ses concitoyens ont commencé à exprimer davantage leur appréciation aux policiers depuis la fusillade.

« Ça fait un peu comme un rapprochement entre la communauté et les services de police. On devrait toujours dire (merci) à ces gens-là, mais on dirait qu’on le fait beaucoup plus quand il y a des malheurs comme celui-ci. Pas nécessairement qu’on n’avait pas cette idée-là avant, mais on l’exprimait beaucoup moins. »

Des funérailles régimentaires

Samedi, des milliers de policiers et de premiers intervenants de tout le pays sont attendus aux funérailles régimentaires des deux policiers.

Bien que les funérailles ne soient pas ouvertes au public en raison de contraintes d’espace, des rassemblements publics pour assister à la cérémonie auront lieu au centre Grant-Harvey et à l’église Hope City.

Avant les funérailles, le public est invité à se rassembler dans les rues de Fredericton pour assister à un défilé composé de policiers et de premiers intervenants.

Matthew Vincent Raymond, 48 ans, a été accusé de quatre chefs de meurtre au premier degré. Il devrait comparaître devant le tribunal le 27 août.

La police a affirmé que Bobbie Lee Wright et Donnie Robichaud, qui venaient tout juste de commencer une relation amoureuse, avaient été les premiers atteints par balle dans le stationnement à l’extérieur de l’immeuble où résidait Donnie Robichaud, tandis que les deux policiers ont été abattus lors de leur intervention après les premiers coups de feu.

La porte-parole de la police de Fredericton, Alycia Bartlett, a indiqué qu’il ne devrait pas y avoir de nouvelles informations dans ce dossier avant les funérailles de samedi.

La Gendarmerie royale du Canada au Nouveau-Brunswick aide le service de police municipal dans son enquête.