Six personnes ont été arrêtées lors de cette opération.

Frappe antidrogue en Outaouais et dans les Laurentides: un proche des Hells Angels arrêté

Un réseau lié aux Hells Angels faisant le trafic de stupéfiants en Outaouais a subi un coup dur, mardi. La Sûreté du Québec (SQ) a annoncé l’arrestation d’un membre présumé des Demons Choice Rive-Sud dans les environs de Mirabel et de cinq autres personnes, en Outaouais.

Le groupe était actif dans la Petite-Nation et les Laurentides, selon la SQ.

Un total de six personnes ont été interpellées à Gatineau, lac Simon, Papineauville, et Mirabel, dans les Laurentides.

C’est d’ailleurs à cet endroit que l’Escouade régionale mixte aurait procédé à l’arrestation d’un membre en règle des Demons Choice Rive-Sud, affilié aux Hells Angels.

La SQ n’a pas identifié ce suspect ni les autres personnes arrêtées, alors qu’elles doivent toute comparaître le 5 mars au palais de justice de Gatineau.

Les suspects, âgés entre 24 à 55 ans, ont été libérés sur promesse de comparaître. Elles pourraient être accusées de trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Une soixantaine de policiers a frappé en début de journée, mardi. Ce sont des informations provenant du public en août dernier qui ont permis de procéder à ces arrestations.

La présumée tête dirigeante a été arrêtée à Mirabel.

D’autres arrestations pourraient avoir lieu.

Une quinzaine de perquisitions a été orchestrée par les autorités policières.

Lors de ces perquisitions, les policiers ont saisi:

- Plus de 4 200 comprimés de méthamphétamine

- Plus de 400 grammes de haschich

- Plus de ½ kilos de cocaïne

- Plus de 300 grammes de cristaux de méthamphétamine

- Plus de 250 grammes de cannabis en vrac

- Plus de 18 500 $ en argent canadien

- Plus de 100 grammes d’une poudre qui reste à analyser

- 2 armes à feu

- Du matériel servant au trafic de stupéfiants