Fin de semaine des courses : plusieurs malaises cardiaques

Plusieurs marathoniens et demi-marathoniens ont subi des malaises dimanche, dont deux ont été transportés à l’hôpital dans un état critique du côté d’Ottawa.

Les ambulanciers paramédicaux d’Ottawa sont intervenus auprès de 11 coureurs souffrant d’épuisement, de déshydratation et de problèmes cardiaques, a indiqué le porte-parole du service paramédical, Marc-Antoine Deschamps.

Un homme dans la trentaine a subi un arrêt cardiaque sur le parcours près du pont Prétoria. 

Son état a nécessité des soins agressifs des paramédicaux avec l’aide de la Patrouille canadienne du ski. Il a été transporté à l’hôpital, et l’on craint pour sa vie. 

Un autre adulte a été transporté à l’hôpital dans un état critique, mais sa vie ne serait pas en danger. 

Huit autres patients ont été transportés dans des hôpitaux locaux, et un a été traité sur le parcours sans transport.

Du côté de Gatineau, quatre coureurs ont été traités par les ambulanciers paramédicaux. Deux d’entre eux ont dû être transportés à l’hôpital. 

Par ailleurs, un homme dans la soixantaine qui participait samedi soir à l’épreuve du 10 km a été réanimé par deux ambulanciers paramédicaux à vélo après s’être effondré près de la Place TD vers 19 h 40.

Selon les services paramédicaux d’Ottawa, une paramédicale qui participait à la course s’est portée à l’aide de l’homme en débutant les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire jusqu’à l’arrivée des paramédicaux à vélo. 

Ces derniers ont utilisé leur défibrillateur et ont administré un choc au patient, ce qui a permis au cœur de recommencer à battre. 

Les ambulanciers paramédicaux d'Ottawa Alex Blaga et Brittany Smith ont réanimé un coureur en arrêt cardio-respiratoire, samedi soir

«Après quelques secondes, le patient a repris connaissance et a été transporté à l’hôpital dans un état critique», ont indiqué les services d’ambulanciers paramédicaux d’Ottawa. 

Aux dernières nouvelles, l’homme était toujours en vie.