Espionnage industriel pour des hamburgers à Chicoutimi

Un cas d’espionnage industriel dans le monde du hamburger se serait produit à Chicoutimi au cours des dernières semaines. Des individus associés à une bannière qui s’installe dans la région auraient espionné un restaurant concurrent qui a pignon sur rue depuis des années au centre-ville.

L’histoire a été dévoilée sur les ondes de KYK 95,7, mercredi matin. Les animateurs ont révélé que des employés du Rouge Burger Bar ont pris en flagrant délit des hommes associés au franchiseur d’une nouvelle bannière à Saguenay. 

Au cours d’une soirée, des individus qui mangeaient au Rouge Burger Bar auraient pris de la nourriture en photo. Le même soir, au moment de fermer, vers 2h, une employée aurait trouvé deux hommes en train de manipuler de la nourriture dans la chambre froide du restaurant. 

Ceux-ci auraient refusé de partir lorsqu’elle leur a demandé. 

Une plainte a été déposée par l’employée au Service de police de Saguenay (SPS). « On est sur un dossier pour des événements qui se sont produits vendredi. Une plainte a été déposée à notre service », s’est contenté de confirmer Bruno Cormier, porte-parole du SPS. 

Les hommes seraient des clients installés depuis un mois à l’Hôtel Chicoutimi, où loge le restaurant dont une des créations s’est classée 17e sur la liste des 50 meilleurs burgers du Canada et 4e au Québec.