Encore trop de capacités affaiblies sur les routes de l'Est ontarien

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) dans l’Est ontarien a arrêté plus de 100 automobilistes ayant les capacités affaiblies par la drogue ou l’alcool, en un peu plus d’un mois.

La PPO a mené son programme RIDE, qui vise à éliminer ce fléau. Selon les récentes informations de la PPO, encore trop de conducteurs ne prennent pas au sérieux la loi contre la conduite avec les capacités affaiblies.

Du 23 au novembre au 2 janvier, 97 personnes ont été arrêtées pour conduite sous l’effet de l’alcool, et huit autres, pour conduite sous l’effet d’une drogue.

Les agents qui ont surveillé le territoire de l’est de la province ont aussi donné des contraventions à 68 automobilistes qui étaient «sur la limite» de la conduite avec les capacités affaiblies.

Cela peut se traduire, entre autres, par un taux d’alcool considérable dans le sang, sans qu’il atteigne le fameux «0.08», bon pour une accusation criminelle.

«Nous sommes très déçus de constater qu’autant de gens prennent toujours de telles décisions, de nos jours», a mentionné le superintendant de l’OPP, Chris Harkins.