La SPCA de North Bay a pris en charge les petites bêtes.

Elle gardait près de 600 rats dans son appartement

Une femme fait face à des accusations après la découverte de centaines de rats dans son appartement à North Bay, en Ontario, ont indiqué des responsables de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), lundi.
Un porte-parole de la SPCA à North Bay, Daryl Vaillancourt, a expliqué que «la plupart» des rats se déplaçaient librement dans le logement lorsque des inspecteurs s'y sont rendus, le 16 décembre, pour enquêter après avoir reçu des informations au sujet d'un grand nombre de rats domestiques gardés dans un appartement.
Selon M. Vaillancourt, la femme s'est volontairement départie de près de 600 rats, qui ont été retirés de l'appartement sur une période de plusieurs jours.
Les rats ont été confiés à d'autres sections de la SPCA et à des refuges pour animaux de l'Ontario, où l'on tentera de leur trouver de nouveaux lieux de vie.
La femme, âgée de 51 ans, doit comparaître en cour le 3 février à North Bay pour faire face à quatre accusations en vertu de la loi sur la protection des animaux de l'Ontario.