Le suspect a été interpellé à proximité de la scène de crime.

Double meurtre à Ottawa: le frère des victimes inculpé

Musab A-Noor, 29 ans, a été accusé dimanche de meurtre prémédité et de meurtre non prémédité à la suite de la mort violente de deux de ses soeurs, vendredi soir, dans le sud d'Ottawa.
Les corps de Nasiba A-Noor, 29 ans, et d'Asma A-Noor, 32 ans, ont été découverts vers 21 h vendredi soir dans une résidence d'un pâté de maisons situé près du 3200, McCarthy, non loin de la promenade Paul Anka. 
Les femmes ont été poignardées à mort, a confirmé le Service de police d'Ottawa (SPO).
Musab A-Noor avait été arrêté non loin de la scène de crime, un peu plus de deux heures plus tard, soit vers 23 h 15, puis transporté à l'hôpital. Il avait été aperçu par des témoins, debout, immobile, à un passage à niveau, sur le chemin McCarthy. C'est à cet endroit que les policiers l'ont cueilli. 
Le réseau CTV a rapporté que la cour a demandé, dimanche, que le suspect subisse une évaluation psychiatrique.
L'enquête policière se poursuit afin de connaître les motifs des agressions mortelles. 
« Quelle tragédie. Je connais les deux soeurs. Elles étaient des personnes très gentilles, agréables et extraordinaires », a commenté Moe Peace, sur Facebook.
Funérailles
Les funérailles de deux canado-somaliennes ont été célébrées dimanche dans une mosquée de l'ouest de la ville.
« J'ai assisté aux funérailles de Nasiba et Asma, aujourd'hui. Seules deux personnes aussi exceptionnelles auraient pu attirer autant de monde », a indiqué sur Twitter Aisha Sherazi.
Nasiba A- Noor enseignait le Coran.
Il s'agissait des 23e et 24e meurtres à survenir sur le territoire de la police d'Ottawa en 2016. Cela égale le record des 35 dernières années alors que 24 assassinats avaient été commis en 1995.
À titre comparatif, il y a eu sept homicides à Ottawa l'an dernier.
Cinq meurtres ont été commis dans la capitale fédérale dans le seul mois de décembre, auquel il reste encore deux semaines.