Un accident de la route a fait deux victimes, mardi soir, dans le parc de la Gatineau.

Deux morts dans le parc de la Gatineau

Deux personnes sont mortes dans un accident de la route impliquant une voiture, mardi soir, dans le parc de la Gatineau.

La promenade Champlain a été fermée toute la nuit à la circulation, près de l’intersection de la promenade du Lac-Fortune et de la promenade Champlain.

L’embardée s’est produite peu avant minuit.

Les victimes sont un homme et une femme dans la vingtaine.

La Mazda MX-5 rouge, immatriculée en Ontario, a abouti dans les arbres en bordure de la promenade Champlain, dans une courbe située à quelques mètres de la promenade Fortune.

Le secteur vallonneux n’est pas éclairé, comme la grande majorité des artères du parc.

Pour l’instant, la vitesse semble être la cause du drame. La Gendarmerie royale du Canada (GRC), responsable de l’enquête, était avare de commentaires, plusieurs heures après l’embardée.

La scène de l’accident était toujours protégée par des agents, mercredi matin.

La GRC est responsable du secteur en matière de sécurité routière. Il ne s’agirait donc pas d’un acte criminel, sans quoi des enquêteurs de la police de la MRC des Collines auraient été appelés sur les lieux.

Les identités des victimes n’ont pas été confirmées. La GRC était toujours en processus d’identification de celles-ci auprès des familles éprouvées, mercredi après-midi.

Des techniciens de la GRC, de la MRC des Collines et du Service de police de la Ville de Gatineau ont entamé une reconstitution de la scène pour connaître la cause exacte de l’accident. La limite de vitesse dans le secteur est de 60 km/h.

La cohabitation vélo/auto est parfois difficile dans le parc de la Gatineau mais les cyclistes rencontrés par Le Droit mercredi soir ne semblaient pas inquiets outre mesure.

Sécurité des cyclistes

Les environs sont fréquentés par de nombreux cyclistes, le jour. La route y est étroite, et une ligne pleine sépare les deux voies.

La sécurité sur la promenade Champlain ne semblait toutefois pas trop inquiéter les amateurs de vélo. Interrogé par Le Droit, mercredi soir, à savoir s’il se sentait en sécurité à rouler en vélo dans le parc de la Gatineau, un cycliste de la région d’Ottawa a souligné que « la majorité du temps, on se sent en sécurité. »

« C’est certain que parfois les automobilistes et les motocyclistes roulent vite, mais c’est beaucoup plus sécuritaire que de rouler dans la ville », a-t-il ajouté.

Un cycliste et résident de Chelsea a abondé dans le même sens.

« Parfois les voitures passent près de nous et on se fait klaxonner, mais je viens souvent ici et je me sens en sécurité de rouler, a-t-il déclaré. C’est sûr que ça serait le fun que ça devienne seulement accessible aux vélos et je suis convaincu que ça va finir par arriver. »

Avec Julien Coderre, Le Droit