Il y a déjà dix ans que les deux jeunes autochtones de Kitigan Zibi, Shannon Alexander et Maisy Odjick, ont disparu.

Deux disparitions à Kitigan Zibi: dix ans déjà

Il y a déjà dix ans que les deux jeunes autochtones de Kitigan Zibi, Shannon Alexander et Maisy Odjick, ont disparu.

La Sûreté du Québec érigera, jeudi, un poste de commandement mobile à Kitigan Zibi, afin de recueillir des informations pouvant faire avancer l’enquête sur la disparition des deux adolescentes, survenue le 6 septembre 2008.

La Sûreté du Québec invite les citoyens qui auraient de l’information à ce sujet à se présenter au poste de commandement mobile afin de rencontrer les enquêteurs.

Ces derniers mois, la SQ a publié des dessins pouvant représenter les deux jeunes devenues adultes, une décennie plus tard.

Les deux adolescentes devaient se rendre à une fête, le soir du 6 septembre 2008.

Le père de Shannon a rapidement constaté que les effets personnels des jeunes avaient été laissés dans la maison.

Le poste de commandement sera érigé au Centre culturel de Kitigan Zibi, au 54, Makwa Mikan, dès 13 h.