L’alcool serait à l’origine d’un incident nautique dans lequel une femme est disparue, lundi soir, dans la Haute-Gatineau.
L’alcool serait à l’origine d’un incident nautique dans lequel une femme est disparue, lundi soir, dans la Haute-Gatineau.

Deux autres noyades: une véritable série noire dans la région

L’alcool serait à l’origine d’un accident nautique lors duquel une femme est disparue, lundi soir, dans la Haute-Gatineau. Il s’agit d’une autre noyade, en cette saison particulièrement éprouvante dans la région.

La Sûreté du Québec (SQ) a dépêché son équipe de plongeurs afin de retrouver une femme dans la vingtaine, au lac des 31 Milles.

La passagère aurait été éjectée de l’embarcation à moteur lorsque son conducteur a percuté une roche, vers 23h. Trois des quatre occupants ont pu regagner la rive, alors que la quatrième personne manquait à l’appel.

Le conducteur de l’embarcation a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies.

Selon la SQ, les quatre personnes à bord ne portaient pas de veste de flottaison.

Les recherches se poursuivaient mardi.

Lundi matin à Montebello, un homme a perdu la vie dans une piscine creusée. La noyade est survenue vers 9h30, sur le chemin Saint-Hyacinthe.

La Sûreté du Québec enquête sur les causes de cet incident. La victime, qui effectuait des travaux autour du plan d’eau, est tombée et a perdu connaissance.

Son décès a été constaté peu de temps après sa découverte,

En Ontario, le corps d’un Ottavien de 46 ans a été retrouvé, mardi, 24 heures après sa disparition dans le lac Dalhousie, au nord ouest de Perth, à 80 km de la capitale.

Selon la Police provinciale de l’Ontario (PPO), la victime est tombée de sa planche à pagaie et n’a jamais été revue à la surface.

Les autorités n’ont pas identifié publiquement la victime, car sa famille est à l’extérieur du pays, et qu’elle n’avait toujours pas été informée du drame.

Les policiers, des plongeurs de la PPO, ainsi que les pompiers et paramédics du comté de Lanark ont effectué des recherches sur le lac et près de la plage de l’endroit, mardi. Des bénévoles civils ont aussi participé aux recherches nautiques.

Selon certains témoins, la victime ne portait pas de veste de flottaison.

Été difficile

Il s’agit de nouveaux cas d’une longue série de décès par noyade, en Outaouais et dans l’Est ontarien, cet été.

Le 23 juin, les policiers de Gatineau ont retrouvé le corps d’une femme de 30 ans, Fanny Mantha, près de la marina Leblanc dans la rivière des Outaouais. La victime aurait été éjectée de l’embarcation à moteur. Son conducteur a été retrouvé inconscient par les secouristes à la suite du drame.

Les 4 et 5 juillet, deux personnes se sont noyées en moins de 24 heures sur la rivière des Outaouais. Un homme de 20 ans a péri près de la plage Britannia.

La veille, un adolescent de 14 ans a perdu la vie près pont ferroviaire Prince de Galles, sur la rivière des Outaouaouais

Le 9 juillet, un homme dans la trentaine s’est noyé dans le lac du Poisson blanc, près de Notre-Dame-du-Laus.