Trois anciens élèves du collège catholique pour garçons St.Michael’s, à Toronto, qui sont accusés d’avoir agressé physiquement et sexuellement deux camarades sur le campus, ont été condamnés jeudi à deux ans de probation.

Deux ans de probation pour trois anciens élèves de St-Michael’s, à Toronto

TORONTO - Trois anciens élèves du collège catholique pour garçons St.Michael’s, à Toronto, qui sont accusés d’avoir agressé physiquement et sexuellement deux camarades sur le campus, ont été condamnés jeudi à deux ans de probation.

Les adolescents avaient plaidé coupable en octobre aux chefs d’agression sexuelle armée et d’agression armée. L’un des adolescents, qui avait filmé l’une des agressions sexuelles avec son téléphone, a également plaidé coupable à un chef de production de pornographie juvénile.

Des proches ont serré les trois garçons dans leurs bras et certains ont pleuré après la décision du juge, jeudi matin, dans une salle d’audience de Toronto.

Aucun des accusés ou leurs victimes ne peuvent être identifiés en vertu de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Le scandale au collège St.Michael’s avait éclaté en novembre 2018 lorsque la police a ouvert une enquête à la suite d’allégations d’agression sexuelle et de voies de fait sur le campus. Les enquêteurs ont ensuite appris l’existence de huit incidents et des accusations ont été portées contre sept garçons pour trois de ces incidents.

Les accusations contre deux de ces élèves ont été abandonnées, tandis qu’un autre a plaidé coupable et a également été condamné à une peine de deux ans de probation, sans peine de prison. Un septième adolescent devrait subir son procès l’année prochaine.