Certains résidents peuvent déjà retourner chez eux 24 heures après la tornade.

Des sinistrés de la tornade peuvent retourner chez eux

Une première vague de sinistrés gatinois pourra réintégrer certains domiciles moindrement touchés par la tornade de vendredi, selon le plan de réintégration établi par la Ville. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin confirme par ailleurs que les services municipaux demeurent sur un pied d’alerte, 24 heures sur 24, « jusqu’à nouvel ordre ».

Dans une dernière mise au point, samedi soir, le premier magistrat a ajouté que la Croix-Rouge pourra aider des sinistrés, plus durement touchés, pendant plus que les 72 heures de base, grâce à l’aide d’urgence de 1 million $ accordée par Québec.

Certains résidents pourront retourner dans leurs foyers, alors que d’autres devront attendre beaucoup plus longtemps.

La Ville a établi un code de couleurs, allant du vert au rouge.

La couleur rouge indique que le bâtiment est inaccessible, le jaune, seulement pour récupérer des biens essentiels, et le vert permet aux locataires ou aux propriétaires de se réinstaller de façon permanente.

Tous les sinistrés doivent se présenter au centre d’urgence, établi au Cégep de l’Outaouais — Campus Gabrielle-Roy — afin d’être pris en charge.

La réintégration sera encadrée par le Service de sécurité incendie.

«Toutes ces informations ont été partagées aux sinistrés présents au centre de crise, samedi, assure le maire. Les autorités vont les appeler.»

Le maire ne prévoit pas l’ouverture d’un deuxième centre de crise.

Il sera décidé, dimanche si le Cégep de l’Outaouais sera toujours le «point de chute» des sinistrés et des secouristes, lundi. Si c’est le cas, les activités régulières seraient affectées temporairement.

« Le directeur du Cégep et moi avons le même objectif, et c’est d’aider les sinistrés. On étudie différents scénarios. »

État de la situation

Près de 600 personnes ont participé à une séance d’information des services municipaux au centre de sinistrés, samedi après-midi.

Les rues du principal secteur touché sont toujours fermées à la circulation.

Le boulevard Saint-Joseph est également fermé à la circulation entre le boulevard Mont-Bleu et le carrefour giratoire Jean-Proulx.

Le nettoyage des voies publiques se poursuivra dimanche.

Samedi soir, les rues étaient moins embourbées que la veille.

Le secteur le plus touché compte 215 bâtiments, dont 1686 logements.

Les curieux ne doivent pas circuler dans les quartiers touchés. La priorité est donnée aux équipes techniques et aux services d’urgence.

Les citoyens qui désirent venir en aide aux sinistrés peuvent faire un don en argent auprès de la Croix-Rouge.