Les corps ont été découverts à proximité d'une remise située dans l'arrière-cour du 1615, avenue Apeldoorn, dans le quartier Carleton Heights d'Ottawa.

Des parents tués par leur fils?

Un couple d'Ottawa aurait été tué par son fils de 22 ans, un jeune homme qui vivrait avec une déficience intellectuelle, selon un voisin.
Le suspect du meurtre de ses parents, Cameron Rogers, en 2014.
Lundi, à 21h15, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a reçu un appel du suspect, qui disait avoir tué ses parents.
Le jeune homme a été transporté au centre des enquêtes du SPVM, où des enquêteurs du Service de police d'Ottawa (SPO) se sont rendus pour l'interroger.
Les deux corps ont été découverts à proximité d'une remise située dans l'arrière-cour du 1615, avenue Apeldoorn, dans le quartier Carleton Heights.
Selon le voisin immédiat des victimes, Ehab Zalook, le couple tentaient d'offrir une éducation de qualité à son fils. «Cameron (le suspect) passait du temps avec une personne qui était, je crois, payée pour être avec lui. Je le voyais parfois dehors, à vélo, ou en train de jouer avec les enfants des environs.»
Les victimes sont Dave Rogers, un journaliste retraité du Ottawa Citizen, et sa femme Merrill Rogers.
M. Rogers a pris sa retraite en 2010. Il a couvert les régions d'Ottawa, et a aussi écrit sur les environs de Chelsea, en Outaouais.