Au total, une quinzaine d'élèves ont été transportés au Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario (CHEO).

Des écoliers incommodés par une substance inconnue dans un autobus scolaire

Une quarantaine d’enfants de l’école élémentaire catholique Lamoureux à Ottawa ont été exposés jeudi matin à une substance inconnue dans un autobus scolaire. Du nombre, une quinzaine ont dû être transportés à l’hôpital par mesure préventive.

Vomissements, nausées, problèmes respiratoires et toux sont les symptômes que les écoliers âgés de 6 à 12 ans ont ressentis lors de cet incident qui a nécessité l’intervention de nombreuses ambulances et de l’équipe HAZMAT du Service des incendies d’Ottawa.

C’est peu avant 9 h 30 que les services d’urgence sont intervenus à l’établissement situé sur l’avenue Kaladar, dans le sud de la capitale.

« Les enfants qui ont été transportés à l’hôpital, c’est vraiment par mesure de précaution seulement. Personne n’était inconscient. Pour les autres, il s’agit d’une exposition mineure », a indiqué le porte-parole du Service paramédic d’Ottawa, Marc-Antoine Deschamps.

Les écoliers les plus incommodés ont été transportés au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO). Tous les parents des élèves concernés ont été contactés.

Le parcours d’autobus impliqué est le LAM06.

Les autres élèves à bord de l’autobus, qui n’ont présenté aucun symptôme, ont repris les activités normales à l’école peu de temps plus tard. Une travailleuse sociale était également sur place pour appuyer les élèves au besoin, a indiqué le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE).

On ignore pour l’instant avec quelle substance les écoliers pourraient avoir été en contact dans l’autobus, mais le CECCE a affirmé qu’à l’issue d’une analyse préliminaire, le Consortium de transport scolaire d’Ottawa a conclu que l’odeur du réchauffement des pneus de l’autobus pourrait être la cause des malaises subis par les élèves.