Décès d’un étudiant à l’Université d’Ottawa

L’Université d’Ottawa encourage sa communauté à prendre connaissance des signes permettant d’aider une personne en détresse et à reconnaître ses propres signes de détresse à la suite du décès d’un étudiant au cours du weekend dernier.

«En ces temps difficiles, mes pensées se tournent vers notre communauté. Si ce décès vous touche de près ou de loin — que vous soyez un étudiant, un professeur ou un employé — je vous encourage à demander de l’aide si vous vous sentez dépassé ou que vous avez besoin de soutien émotionnel», a indiqué le recteur de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont, dans un message à la communauté universitaire, lundi.

«Prenez soin de vous-même, des autres et de notre communauté», a continué M. Frémont, qui doit faire une déclaration publique mardi après-midi sur le campus.

BESOIN D'AIDE?

Le suicide ne se produit pas sans avertissement. Dans la majorité des cas, les personnes qui se sont suicidées avaient donné quelques signaux tels que:

  • Des messages verbaux directs et indirects
  • Des indices comportementaux
  • Des indices émotionnels
  • Des indices cognitifs
  • Des symptômes de dépression

Vous ou vos proches avez besoin d’aide ? N’hésitez pas à appeler au 1-866-APPELLE (277-3553), ou encore Tel-Aide Outaouais (819-775-3223) à Gatineau et 613-741-6433 à Ottawa). Du côté d’Ottawa, vous pouvez aussi appeler la ligne de crise en santé mentale d’Ottawa en composant le 613-722-6914. Vous pouvez également consulter le site commentparlerdusuicide.com.

Source: aqps.info