Lors des perquisitions, les policiers ont saisi 20 kg de cocaïne, 2,3 millions $ en argent comptant, près de 200 000 comprimés de drogue de synthèse, trois presses hydrauliques, 23 armes longues et 11 armes de poing, quatre vestes pare-balles et des articles à l’effigie des Hells Angels.

Crime organisé: les policiers mènent des perquisition en Outaouais

Des adresses en Outaouais figurent parmi plusieurs lieux visités vendredi par l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO), qui lutte contre des réseaux de distribution de stupéfiants qui seraient contrôlés par les Hells Angels.

Dans le cadre du projet Objection, les policiers ont procédé vendredi à des perquisitions à Saint-André-Avellin, Val-des Monts, Longueuil, Mascouche, Saint-Mathieu de Beloeil, Saint-Joseph du lac et Gore. Huit résidences et un commerce ont reçu la visite des policiers. Il n’y a eu aucune arrestation.

D’autres perquisitions avaient été effectuées le 24 janvier, le 20 février et le 22 février. En tout, plus d’une cinquantaine de lieux ont fait l’objet de visites par l’ENRCO dans les régions de Montréal, de l’Outaouais, de Lanaudière et des Laurentides, a précisé la Sûreté du Québec (SQ) dans un communiqué. Les endroits ciblés étaient des résidences, des entrepôts et des commerces.

Lors des perquisitions, les policiers ont saisi 20 kg de cocaïne, 2,3 millions $ en argent comptant, près de 200 000 comprimés de drogue de synthèse, trois presses hydrauliques, 23 armes longues et 11 armes de poing, quatre vestes pare-balles et des articles à l’effigie des Hells Angels. 

Plus de 300 policiers ont travaillé dans l’enquête Objection, qui se poursuit d’ailleurs.

L’ENRCO est composé de policiers de la SQ, de la GRC, du Service de police de la Ville de Montréal et du Service de police de Laval.