La collision aérienne mortelle est survenue dimanche dans l'ouest d'Ottawa.

Collision aérienne mortelle: l'enquête du BST prend forme

L’enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) est bien entamée après la collision aérienne mortelle survenue dimanche matin, dans l’ouest d’Ottawa.

L’épave du Cessna 150 qui s’est écrasé dans un champ, près de l’autoroute 417 et du chemin McGee, doit être transportée vers un laboratoire du BST au courant de la journée, selon un porte-parole du Bureau, Alexandre Fournier.

Les enquêteurs du BST doivent également rencontrer les deux occupants du Piper PA42 impliqué dans la collision afin de recueillir leur témoignage. Rappelons que cet appareil a pu se poser de façon sécuritaire à l’Aéroport international d’Ottawa et que les personnes à son bord n’ont pas subi de blessures.

Les contrôleurs aériens qui ont été en contact avec les pilotes des deux avions doivent également être rencontrés aujourd’hui.

Sans donner trop de détails, M. Fournier a également confirmé au Droit qu’il y a «clairement eu une étincelle» lorsque le Cessna 150 s’est écrasé. L’appareil ne s’est pas complètement embrasé, mais il y avait des signes de combustion.