Le Service de police d’Ottawa (SPO) prévient qu’il va établir plusieurs barrages routiers dans la semaine qui suivra afin de s’assurer que si les gens conduisent après avoir consommé, ils seront arrêtés.

Cannabis: barrages routiers à prévoir

La police d’Ottawa prévient qu’elle aura les automobilistes à l’œil le 17 octobre et dans les jours qui suivront, notamment, alors qu’il sera dorénavant légal de fumer de la marijuana au Canada.

Les autorités s’attendent à une poussée dans l’usage du cannabis le 17 octobre et dans les jours subséquents. Le Service de police d’Ottawa (SPO) prévient qu’il va établir plusieurs barrages routiers dans la semaine qui suivra afin de s’assurer que si les gens conduisent après avoir consommé, ils seront arrêtés, a indiqué lundi le chef adjoint Steve Bell à la réunion de la Commission de services policiers d’Ottawa.

« Nous avons développé au cours des dernières années un système où nous formons nos agents de première ligne dans les tests de sobriété pour qu’ils soient en mesure d’identifier de manière préliminaire les signes et les symptômes de la présence de drogue dans l’organisme. Présentement, nous avons plus de 270 policiers formés en la matière, et notre objectif est d’avoir tous les policiers formés d’ici deux ou trois ans », a expliqué le chef adjoint Bell.

Le SPO compte 28 policiers experts en reconnaissance de drogue capable de témoigner en cour pour obtenir des condamnations pour la conduite sous l’influence de la drogue. D’ici deux ans, une cinquantaine de policiers seront formés dans ce champ d’expertise, a précisé M. Bell.

« Ce sont des investissements majeurs pour nous et ça continuera de l’être. La légalisation du cannabis est un changement sociétal majeur. Il y aura des changements importants sur les façons dont nos policiers vont intervenir lors d’appels et comment ils vont gérer les dossiers liés à cette substance à l’avenir. Nous prenons le temps pour nous assurer que chacun de nos policiers sera formé relativement à cette nouvelle réalité », a continué le policier.

À partir du 17 octobre

La vente de cannabis récréatif légal en Ontario se fera uniquement en ligne à compter du 17 octobre par le biais de la Société ontarienne du cannabis. Ce n’est qu’à compter du 1er avril 2019 qu’il y aura des points de vente exploités par le secteur privé. Le SPO a indiqué lundi qu’il travaillera avec ses partenaires municipaux et la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario afin de s’assurer de faire respecter les lois concernant les ventes en ligne et les boutiques illicites.