Plusieurs secteurs de Hull sont aux prises avec des problèmes d'alimentation d'eau potable.

Bris d’aqueduc majeur: un torrent sur Taché

Un important bris d’aqueduc a touché « une conduite maîtresse » du secteur Hull lundi soir, coupant l’alimentation en eau potable de milliers de citoyens, de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et du Centre hospitalier Pierre-Janet.

Selon la Ville de Gatineau, le bris est survenu autour de 18h. Un véritable torrent pouvait être observé en soirée sur le boulevard Alexandre-Taché, près de l’Université du Québec en Outaouais. L’eau descendait jusqu’à la rue Belleau, où certaines résidences n’ont pas pu être épargnées. Deux maisons ont dû être évacuées. Les travaux ont forcé la fermeture complète du boulevard Alexandre-Taché, entre les rues Boucherville et Hormidas-Dupuis.

Sur les réseaux sociaux, des citoyens ont rapporté une baisse de pression ou une interruption totale de l’alimentation en eau potable, entre autres dans les quartiers Val-Tétreau, Manoir-des-Trembles et Wrightville. Vers 21h, la Ville n’était pas encore en mesure de dire combien de citoyens étaient touchés. Les lignes du centre d’appel 311 ont été surchargées.

« Les équipes de la Ville sont à pied d’œuvre afin de rétablir la situation le plus rapidement possible, ont indiqué les autorités municipales vers 21h15. Une coupure d’eau ou une baisse de pression de l’eau dans le secteur est possible. Advenant qu’un avis de faire bouillir soit émis, les citoyens touchés seront avisés. »

Un torrent d'eau coule sur la chaussée dans le secteur Hull.

Une employée du service des communications de la Ville a indiqué en soirée que la fuite d'eau devrait être colmatée « d'ici [mardi] matin très tôt ».

Le Centre hospitalier Pierre-Janet était totalement privé d’eau potable en soirée. De l’eau embouteillée a été fournie aux patients et au personnel, a indiqué la porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, Geneviève Côté. Du côté de l’Hôpital de Hull, une baisse de pression a été observée lorsque le bris d’aqueduc est survenu, mais le tout est rentré dans l’ordre au courant de la soirée. Onze patients qui recevaient des traitements d’hémodialyse ont toutefois dû être remis à l’horaire pour la journée de mardi en raison de ce problème.

À l’UQO, les deux pavillons — Alexandre-Taché et Lucien-Brault — étaient toujours privés d’eau potable en fin de soirée. Le directeur des communications de l’établissement, Gilles Mailloux, a fait savoir qu’une mise à jour sera faite rapidement mardi matin pour aviser la communauté universitaire du plan de match de la journée. « Les gens qui n’avaient pas de cours ou d’examen ont été invités à quitter, et on va essayer d’avoir une réponse très tôt pour [mardi], parce qu’on est en période d’examens », a mentionné M. Mailloux.

La CSPO réagit

La Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) invite pour sa part les parents et le personnel à consulter sa page Facebook ou son site Internet « afin de connaître tout éventuel changement relatif aux services scolaires ». « À moins d’indications contraires, tous les services seront maintenus tel qu’à l’habitude », a indiqué la CSPO.

Le Collège Nouvelles Frontières était aussi privé d'eau, lundi soir. L'établissement enverra un courriel aux parents vers 6h, mardi, pour leur dire s'il y aura des cours ou non.