Brandon Maurice, le jeune homme qui a été abattu par un policier à Messines en 2015.

Brandon Maurice : poursuite d’un million contre la police

Une poursuite d’un million de dollars devrait être déposée vendredi par la famille de Brandon Maurice contre la Sûreté du Québec et deux de ses policiers, a révélé mercredi Radio-Canada Ottawa/Gatineau.

Maurice est mort en novembre 2015 après avoir été atteint par des projectiles d’arme à feu au terme d’une poursuite policière à Messines, en Haute-Gatineau. Il avait 17 ans. Selon la société d’État qui a consulté la mise en demeure, la famille de la victime réclame des indemnités pour dommages psychologiques et moraux, pour la perte de revenu associée aux arrêts de travail et pour les frais judiciaires. À la lumière de l’enquête publique du coroner l’été dernier, la famille affirme que les policiers ont fait preuve de négligence criminelle, selon le diffuseur public. Aucune accusation n’avait été déposée contre les policiers dans cette affaire.